•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Quatre œuvres cinématographiques à voir sur des histoires de déconfinement

Du côté de chez Catherine

Avec Catherine Perrin

Cette émission n'est pas en ondes actuellement.

Quatre œuvres cinématographiques à voir sur des histoires de déconfinement

Une femme souriante tient un petit garçon dans ses bras.

Brie Larson (à gauche) et Jacob Tremblay dans une scène du film Room, sorti en 2015.

Photo : A24

Le déconfinement est entamé un peu partout au Québec, ce qui a donné l'idée à Georges Privet de réfléchir à des œuvres cinématographiques racontant à la fois l'histoire de personnes enfermées – pour diverses raisons, pendant de nombreuses années – et celle de leur découverte du monde à leur sortie de confinement. Au terme de sa réflexion, le critique de cinéma y va de quatre propositions : Room, réalisé par Lenny Abrahamson, Old Boy, de Park Chan-wook, Bienvenue, mister Chance (Being There), réalisé par Hal Ashby, ainsi que le documentaire The Wolfpack, de Crystal Moselle.

Les suggestions de Georges Privet :

1. Room, réalisé par Lenny Abrahamson (2015) :

2. Old Boy, réalisé par Park Chan-wook (2003) :

3. Bienvenue, mister Chance (Being There), réalisé par Hal Ashby (1979) :

4. The Wolfpack, réalisé par Crystal Moselle (2015) :

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi