•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La malbouffe rend-elle les goélands moins intelligents?

Dessine-moi un été

Avec Franco Nuovo

Le samedi de 6 h 30 à 11 h
Le dimanche de 6 h à 10 h

La malbouffe rend-elle les goélands moins intelligents?

Des goélands à bec cerclé se posent sur le rivage d'une rivière.

Des goélands à bec cerclé habitent cette colonie à Spaniard's Bay, dans l'est de Terre-Neuve-et-Labrador.

Photo : Radio-Canada / Patrick Butler

Est-ce que la malbouffe pourrait avoir un effet sur l'intelligence des goélands? C'est l'épineuse question à laquelle tente de répondre Jessika Lamarre, candidate à la maîtrise à l'Université Memorial de Terre-Neuve, à Saint-Jean. Franco Nuovo s'entretient avec la chercheuse et grande passionnée des goélands pour connaître les conséquences que pourrait avoir une carence en oméga-3, attribuable à une diète constituée principalement de malbouffe, pour la survie et le comportement des goélands et des autres oiseaux marins.

Très étudiés chez l'être humain, les effets d'une carence en oméga-3 le sont pourtant moins chez les oiseaux. Voilà pourquoi Jessika Lamarre s'intéresse à ce sujet. Selon la chercheuse, il y a de bonnes raisons d'avancer que la malbouffe, dépourvue d'oméga-3, nuit aux goélands, notamment en ce qui concerne leur développement cognitif.

Elle évoque notamment une étude à laquelle elle a participé à Beauharnois, en Montérégie, où les chercheurs se sont rendu compte que les oisillons nourris de suppléments d'huile de poisson quittent le nid familial plus rapidement que les petits qui sont privés de tels suppléments.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi