•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dessine-moi un dimanche

Avec Franco Nuovo

Le dimanche de 6 h à 10 h

Mario Cyr, un témoin privilégié des fonds marins

Audio fil du dimanche 15 octobre 2017
Mario Cyr lors de son passage à l'émission <em>Dessine-moi un dimanche</em>, le 15 octobre 2017

Le photographe sous-marin Mario Cyr fait de la plongée depuis plus de quarante ans.

Photo : Radio-Canada / Mathieu Arsenault

Le photographe sous-marin de renommée internationale Mario Cyr a complété son 38e voyage dans l'Arctique cet été. Il explique à Franco Nuovo comment les animaux qu'il photographie, comme les ours polaires et les narvals, s'adaptent peu à peu aux changements climatiques.

Le Madelinot d’origine explore la faune des fonds marins glaciaux depuis 1984. Ambulancier de formation, il a commencé à prendre des images sous-marines lors d’un tournage de la chaîne Discovery, pendant lequel il agissait comme guide sur les banquises. Puisque le caméraman de Discovery avait froid, il a proposé de le remplacer pour filmer les phoques du Groenland. Il a alors été pris d’un vif intérêt pour la photographie sous-marine, qui allait devenir pour lui une vraie passion.

Faire un métier qui sort de l’ordinaire
Bien qu’il ne soit pas un scientifique, Mario Cyr apprend beaucoup sur les animaux lorsqu’il côtoie des biologistes pendant ses expéditions. Il dit être un témoin privilégié de la faune, puisqu’il a travaillé dans une soixantaine de pays.

La grande chance que j’ai, c’est de travailler avec des scientifiques spécialistes des ours polaires qui m’en parlent pendant trois ou quatre semaines. […] J’obtiens ces informations sur les animaux en plus de les voir. Je donne aussi des preuves aux scientifiques en rapportant des images.

Mario Cyr, photographe sous-marin
Mario Cyr en tenu de plongée sous l'eau avec une caméraAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Mario Cyr à l'oeuvre sous l'eau

Photo : Serge Boudreau

Le rêve de voir des pizzlys
Mario Cyr rêve de photographier des pizzlys, une nouvelle espèce qui est un hybride d'un ours polaire et d'un grizzly. En deuxième partie de l’entrevue accordée à Franco Nuovo, il parle des effets inquiétants des changements climatiques et de la pollution dans les océans. Il révèle aussi qui sera désormais un collaborateur à l’émission.

Écoutez la deuxième partie de l’entrevue avec Mario Cyr ►

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi