Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Franco Nuovo
Audio fil du dimanche 1 octobre 2017

Dany Laferrière : « Relire, c’est encore plus fort que lire »

Publié le

Dany Laferrière est interviewé par Franco Nuovo au studio 17 de Radio-Canada, le 1er octobre 2017
L'auteur Dany Laferrière   Photo : Radio-Canada / Mathieu Arsenault

L'auteur Dany Laferrière défend l'importance vitale d'une bibliothèque pour une petite ville. Pour lui, le moment studieux passé sous la lampe, dans une bibliothèque, correspond au sommet de la civilisation. Et même si peu de livres sont à portée de la main, leur relecture peut offrir un grand plaisir ou une richesse d'approfondissement.

Qu’elle soit située à Petit-Gôave, à Montréal ou à Paris, une bibliothèque donne l’occasion incroyable d’entrer en discussion avec Montaigne, Montesquieu ou Ducharme. Comme Borges, Dany Laferrière voit ainsi le paradis comme une sorte de bibliothèque.

Une bibliothèque, c’est le cœur vibrant d’une ville. Elle peut faire barrage à l’arbitraire en réduisant le nombre des barbares; en les faisant aller dans la bibliothèque; en les gardant assis en conversation avec les plus grands esprits du monde.

Dany Laferrière, écrivain

La nouvelle bibliothèque de Petit-Gôave
Pour des raisons politiques, la bibliothèque de Petit-Gôave, reconstruite à la suite du tremblement de terre de 2010, ne portera pas le nom de Dany Laferrière. L’auteur ne s’en offusque pas, mais il croit qu’il aurait été ainsi plus facile pour l’institution d’acquérir des livres étrangers. Il croit que l’importance de cette bibliothèque, comme de toutes les bibliothèques, est d’abord de permettre d’y entrer et de lire.

Paris au cœur de son prochain roman
Dans la deuxième partie de l’entrevue, Dany Laferrière révèle que son prochain roman se déroulera à Paris. Il est aussi question d’écrivains haïtiens méconnus et de trois poètes morts cette année, auxquels il a rendu hommage : Jean-Claude Fignolé, Serge Legagneur et Claude C. Pierre.

Écoutez la deuxième partie de l’entrevue avec Dany Laferrière ►

Chargement en cours