•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le plaidoyer du Dr Chicoine pour le déconfinement des enfants

Dessine-moi un dimanche

Avec Franco Nuovo

Cette émission n'est pas en ondes actuellement.

Le plaidoyer du Dr Chicoine pour le déconfinement des enfants

Dans un cour d'école, des enfants à la queue-leu-leu se tiennent loin les uns des autres.

Les élèves du primaire doivent maintenir deux mètres de distance entre chaque personne.

Photo : Radio-Canada / Jean-Marc Belzile

Maintenant que le déconfinement est amorcé, le Dr Jean-François Chicoine, pédiatre au Centre hospitalier universitaire (CHU) Sainte-Justine, lance son cri du coeur; un cri du coeur basé sur la recherche scientifique. Il plaide pour que l'on tienne compte de la réalité des enfants et des adolescents. La distanciation de deux mètres doit être adaptée pour les moins de 18 ans.

Par exemple, on ne peut pas empêcher les enfants de 3 ou 4 ans de jouer ensemble, en garderie : ces rapprochements sont nécessaires à leur développement. Aussi, un enfant ne peut pas décoder le sentiment de l'autre et même développer son empathie si cette personne est masquée. Sa sécurité intérieure et son attachement en dépendent. Par ailleurs, l'ouverture des camps de jour est essentielle pour les enfants, en particulier les plus vulnérables. Il faut leur donner les moyens de bien fonctionner, même en temps de pandémie.

Bref, pour le Dr Jean-François Chicoine, il est maintenant temps de permettre aux enfants d'être des enfants.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi