•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Théâtre documentaire&nbsp;: <em>L'assemblée</em>, un polaroid de la polarisation

Dessine-moi un dimanche

Avec Franco Nuovo

Le dimanche de 6 h à 10 h

Théâtre documentaire : L'assemblée, un polaroid de la polarisation

La dramaturge Annabel Soutar parle de création au micro d'ICI Première.

« C’est vraiment inspiré par l’époque de Trump », dit la dramaturge Annabel Soutar au sujet de la pièce L'Assemblée.

Photo : Radio-Canada / Pascal Michaud

Pourquoi sommes-nous devenus si polarisés dans notre société? Voilà la question à laquelle tente de répondre la dramaturge Annabel Soutar dans la pièce L'assemblée, présentée en reprise à l'Espace Go du 25 février au 8 mars. Créée en 2018, l'œuvre met en scène quatre femmes de cultures et d'idéologies politiques différentes, qui discutent de leur vision à propos de la question identitaire. Annabel Soutar explique que cette pièce, qui s'inscrit dans le théâtre documentaire, est un plaidoyer sur la nécessité de débattre face à face, loin des médias sociaux, ainsi qu'un outil pour la discussion et la tolérance.

À la fois comique et sérieuse, la pièce L’assemblée a été créée à partir de la retranscription de conversations et d’échanges bien réels qu’ont eus quatre citoyennes québécoises pendant quatre heures sur différents sujets, dont l’immigration. Ces quatre femmes sont Josée, Isabelle, Yara et Riham. Elles sont incarnées sur scène par Sounia Balha, Pascale Bussières, Amélie Grenier et Nora Guerch.

Selon Annabel Soutar, la pièce L’assemblée, et par extension le théâtre documentaire, est un médium efficace pour faire naître l’ouverture d’esprit.

Dans l'espace du théâtre, on peut évoluer dans notre tolérance pour des idées qui nous bousculent. Et c’est ça, je crois, le rôle de l’art en général : c’est qu’on est là pour être capable d’écouter et de comprendre l’autre, même si on trouve ça troublant. Et c’est pour ça que dans notre époque très polarisée, ça peut être un outil d’excellence.

Annabel Soutar, dramaturge

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi