•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dessine-moi un dimanche

Avec Franco Nuovo

Le dimanche de 6 h à 10 h

L'arrivée de Christophe Colomb dans les Amériques

Une statue décapitée et un drapeau américain en arrière-plan

Une statue de Christophe Colomb décapitée à Boston. Le navigateur génois, longtemps présenté comme le « découvreur de l'Amérique » , est désormais considéré comme une des figures du génocide des Premières Nations.

Photo : Reuters / BRIAN SNYDER

Parmi les dates historiques les plus connues, l'année 1492 trône au sommet du palmarès. Comme nous l'explique l'historienne Evelyne Ferron, le portrait longtemps véhiculé de Christophe Colomb, premier découvreur de l'Amérique qui a apporté la civilisation sur le continent, a bien changé dans l'œil des observateurs de notre époque.

Ses statues sont déboulonnées en raison du mauvais traitement qu'il a réservé aux peuples autochtones, et on réalise qu'il s'est entêté toute sa vie à dire qu'il avait atteint les Indes. Cette semaine, profitons de son arrivée dans les Amériques, il y a 528 ans, pour nous intéresser cette fois à l'état du monde auquel Christophe Colomb appartenait lorsqu'il est arrivé aux Bahamas avec son esprit de voyageur curieux, teinté par sa mission évangélique et civilisatrice européo-chrétienne.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi