Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Franco Nuovo
Audio fil du dimanche 15 septembre 2019

On a relu La cloche de détresse, de Sylvia Plath

Publié le

La cloche de détresse (The Bell Jar), paru en 1963 – l'année de la mort de son auteure –, est rapidement devenu un livre culte. L'écrivaine et journaliste littéraire Claudia Larochelle nous raconte comment ce roman a su mettre des mots sur la condition de tant de jeunes femmes des années 50.

Pour Claudia Larochelle, Sylvia Plath jetait avec ce roman les bases d'une littérature féministe en faisant entendre une voix forte qui ne voulait pas entrer dans les rangs et se conformer aux attentes d'une société encore puritaine. Elle dresse aussi un parallèle entre la figure littéraire de Plath et celle la romancière Nelly Arcan, qui s'est elle aussi enlevé la vie.

Références

  • The Bell Jar, de Sylvia Plath
  • La cloche de détresse, de Sylvia Plath, trad. de l'anglais (États-Unis) par Michel Persitz, éditions Gallimard
  • Le spectacle Nelly & Sylvia, présenté les 20 et 21 septembre au Festival international de la littérature (FIL)

Chargement en cours