Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Franco Nuovo
Audio fil du dimanche 23 juin 2019

L’histoire des bords de mer, en Europe et au Québec

Publié le

Chronique Histoire d'Evelyne Ferron - Dessine-moi un dimanche
Chronique Histoire d'Evelyne Ferron - Dessine-moi un dimanche   Photo : Radio-Canada

Comme nous l'explique l'historienne Evelyne Ferron, jusqu'à la deuxième moitié du 18e siècle, les bords de mer représentaient des endroits à éviter : ils étaient souvent fortifiés pour résister aux invasions, plutôt que d'être des lieux de plaisance.

Tout a changé lorsque le corps médical a commencé à prescrire les baignades pour des raisons médicales. C'est alors que le tourisme balnéaire s'est développé. Puis, à l'époque romantique (au 19siècle), on s'est mis à vendre l'idée de paysages de bords de mer, et en Grande-Bretagne – là où l'on trouvait de petites communautés de pêcheurs –, des hôtels luxueux sont apparus. On a même créé des cabines de baignade tirées par des chevaux pour permettre aux femmes de se baigner à l'abri des regards.

Au Québec, dans la seconde moitié du 19e siècle, ce sont Tadoussac, puis la Malbaie, qui sont devenus des lieux prisés par les Américains en quête de bords de mer.

Chargement en cours