Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Franco Nuovo
Audio fil du dimanche 9 juin 2019

Mary Anning, paléontologue marquante et négligée

Publié le

Kate est en robe d'époque, opposée à un portrait peint de Mary.
Kate Winslet interprétera Mary Anning au cinéma.   Photo : Radio-Canada

Il y a de ces histoires à la fois fantastiques et tragiques qui ont tout ce qu'il faut pour créer un bon scénario. C'est indubitablement le cas de la vie d'une femme britannique ayant grandi dans un milieu très pauvre, Mary Anning, née en 1799. Malgré les tragédies familiales qu'elle a vécues, elle a su s'éduquer par elle-même et devenir la meilleure référence mondiale en ce qui a trait à l'étude et à l'identification de fossiles, même si on ne s'est pas gêné pour s'approprier ses recherches sans jamais la citer.

Sans éducation formelle, et encore moins universitaire – l’université était interdite aux femmes dans les années 1820-1830 –, Mary Anning avait des connaissances en paléontologie à ce point considérables que les scientifiques la consultaient, sans toutefois lui donner du crédit. En fait, les collectionneurs et chercheurs se sont littéralement appropriés ses découvertes. Ce n'est qu'en 2010 que le nom de Mary Anning a été ajouté à une liste de femmes britanniques qui ont eu une grande importance dans l'histoire des sciences. Alors qu'on est en train de tourner un film sur son histoire, l’historienne Evelyne Ferron nous raconte l’étonnant parcours de cette scientifique hors norme.

Références

  • Jurassic Mary: Mary Anning and the Primeval Monsters, de Patricia Pierce, Londres, History Press, 2015
  • Stone Girl, Bone Girl: The Story of Mary Anning, de Laurence Anholt, Londres, Frances Lincoln Publishers, 2006
  • Evolution: The History of an Idea, de Peter J. Bowler, Los Angeles, University of California Press, 2003

Chargement en cours