Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Franco Nuovo
Audio fil du dimanche 19 mai 2019

Le côté sombre de Christophe Colomb

Publié le

Gravure montrant un homme recevant des trésors en or.
Gravure de l'arrivée de Christophe Colomb à Hispaniola (Haïti) en 1492 où se trouvait le peuple Taïnos avant son extinction.   Photo : Bibliothèque nationale de France / Théodore de Bry

Christophe Colomb est mort le 20 mai 1506. Son âge n’est pas connu, mais il était probablement dans la cinquantaine et aurait succombé aux complications de la goutte. L'historienne Evelyne Ferron revient sur la vie de l'explorateur dont l'étoile avait pâli à la fin de sa vie, en raison des mauvais traitements qu'il a fait subir aux populations locales d'Amérique.

Le 12 octobre 1492, Christophe Colomb atteint les Bahamas, puis Cuba et Haïti. Il reste toutefois convaincu d’être arrivé aux Indes et désigne les populations locales d’« Indiens ». Si son but est entre autres de chercher de l’or, il a surtout convaincu Isabelle de Castille de la pertinence du voyage grâce à la vocation missionnaire de celui-ci.

Au retour de son troisième voyage, Christophe Colomb est perçu comme un tortionnaire par les Espagnols, qui ont eu vent du fait que son équipage a maltraité les « nouveaux sujets espagnols ». En Haïti, les Arawaks sont exploités pour le peu d’or qu’ils possèdent. Ils seront rapidement décimés par les mauvais traitements et les maladies.

Chargement en cours