•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Prohibition et contrebandiers ont influencé la musique

Dessine-moi un dimanche

Avec Franco Nuovo

Le dimanche de 6 h à 10 h

Prohibition et contrebandiers ont influencé la musique

Audio fil du dimanche 10 juin 2018
Des agents de la prohibition américains détruisent un bar, à Detroit.

Des agents de la prohibition américains détruisent un bar, à Detroit.

Photo : Reuters/U.S. Information Agency/NARAE/Handout

De 1920 à 1933, la prohibition aux États-Unis a changé l'Amérique, et la musique n'a pas échappé à ses bouleversements. Les musiciens de cette période jouaient surtout dans des bars clandestins appelés speakeasies. L'auteur-compositeur-interprète Thomas Hellman raconte le folklore entourant cette époque.

Le chanteur interprète en direct une version inédite et bilingue de Kentucky Bootlegger. Il raconte ensuite que, lors d’un récent voyage à Nashville, il est tombé sur l’un de ces bars clandestins que le gangster Al Capone fréquentait. L'endroit lui a fait penser au Cabaret Lion d’Or, à Montréal. On raconte que le contrebandier américain venait y faire des affaires et qu’il y aurait encore un tunnel secret sous les loges d’artistes.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi