•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dessine-moi un dimanche

Avec Franco Nuovo

Le dimanche de 6 h à 10 h

Rattrapage du 15 nov. 2020 : Paul John Murdoch et Eruoma Awashish

Rattrapage

  • Le capitaine Raymond Jourdain

    Raymond Jourdain, capitaine de marine marchande, pilote du Saint-Laurent et pilote de glace, est à Port-Daniel, dans la Baie-des Chaleurs, pour aider un bateau cimentier étranger à accoster à la cimenterie McInnis.

  • Catherine d'Aragon, la princesse espagnole

    Alors que la chaîne Starz consacre une deuxième saison à Catherine d'Aragon par le biais de sa série The Spanish Princess, l'historienne Evelyne Ferron nous rappelle l'histoire de cette reine. Cette dernière est passée à l'histoire pour avoir été non seulement la première épouse sur six du roi Henry VIII d'Angleterre, mais aussi celle de qui il a tenté de faire annuler le mariage pour épouser son nouvel amour, une certaine Anne Boleyn.

  • Le plongeur Mario Cyr de retour des îles Galapagos

    Sur les traces de Darwin, le plongeur spécialisé en eaux profondes Mario Cyr arrive tout juste chez lui, aux Îles-de-la-Madeleine, de retour d'un voyage et d'un tournage aux îles Galapagos, situées à 1000 kilomètres au large de l'Équateur. Là-bas, il a filmé des centaines de requins-marteaux et observé plusieurs espèces endémiques uniques à cet archipel constitué de 18 îles.

  • Une murale à la mémoire de Joyce Echaquan

    C'est vendredi qu'a été dévoilée la murale que le Musée d'art de Joliette avait commandée pour honorer la mémoire de Joyce Echaquan, décédée tragiquement le 28 septembre. Eruoma Awashish a intitulé son œuvre Mackwisiwin – « la force » en langue atikamekw – pour rendre hommage au courage de Joyce. « Le racisme systémique, ça fait longtemps qu'il existe, mais Joyce a eu le courage de montrer son visage », explique l'artiste multidisciplinaire issue de la communauté atikamekw d'Obedjiwan.

  • 45 ans après la Convention de la Baie-James et du Nord québécois

    On soulignait mercredi le 45e anniversaire de la Convention de la Baie-James et du Nord québécois. Cet accord historique conférait aux Cris et aux Inuit des pouvoirs en matière de gestion du territoire, d'éducation, de revenu, de santé et de justice en échange du renoncement à leurs droits ancestraux sur le territoire visé par le gouvernement québécois. L'avocat Paul John Murdoch, premier Cri assermenté au barreau du Québec et neveu de Billy Diamond – le grand chef cri signataire de la convention –, revient sur ce moment déterminant de l'histoire québécoise.

Vous aimerez aussi