•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dessine-moi un dimanche

Dessine-moi un dimanche

Avec Franco Nuovo

Le dimanche de 6 h à 10 h

Rattrapage du 1er mars 2020 : Pionnières spatiales, sorcières de Salem et mensonge

Rattrapage

  • Suite et fin de la Route blanche en vélo à roues surdimensionnées

    Il y a quelques semaines, Samuel Lalande-Markon et Félix-Antoine Tremblay ont entrepris le parcours de la Route blanche en Basse-Côte-Nord, un vaste territoire situé entre Natashquan et Blanc-Sablon qui n'est pas relié au reste du Québec par la route...

  • Les pionnières des sciences, de la technologie et de l’aérospatiale

    On apprenait cette semaine le décès, à l'âge de 101 ans, de la mathématicienne afro-américaine Katherine Johnson, pionnière de la course à la Lune. Elle est l'un des personnages du film Les figures de l'ombre (Hidden Figures), sorti en 2017. Marie-Michèle Limoges nous rappelle qu'on connaît peu les pionnières de l'exploration spatiale, des sciences et de la technologie.

  • Le 3 mars 1875 : premier match de hockey intérieur à Montréal

    Jean Dion nous raconte comment James Creighton (1850-1930), un ingénieur et grand sportif originaire de la Nouvelle-Écosse, est à l'origine du tout premier match de hockey intérieur jamais organisé à Montréal. Celui-ci a eu lieu au Victoria Skating Rink, sur la rue Drummond, près du boulevard René-Lévesque.

  • Les procès des sorcières de Salem

    Le 1er mars 1692 débutait l'un des procès les plus célèbres de l'Histoire: celui des premières victimes de la psychose collective liée à de supposés phénomènes de sorcellerie survenus dans le village de Salem, au Massachusetts. Ces procès n'ont pris fin qu'en 1693 et ont mené à la condamnation à mort de 19 personnes.

  • Les enfants apprennent à mentir à 3 ans, et ce n’est peut-être pas une si mauvaise chose

    « Grosso modo, les études concordent pour dire que c'est vers l'âge de 3 ans que le mensonge apparaît », souligne Xavier Seron, docteur en neuropsychologie et auteur du livre Mensonges! Une nouvelle approche psychologique et neuroscientifique.

  • Les 40 ans du film Les bons débarras : les beaux souvenirs de Marie Tifo

    « Je crois que ce qui fait que ce film-là nous touche, c'est par les archétypes, par tous ses personnages », dit la comédienne Marie Tifo au sujet des Bons débarras, œuvre sortie en 1980 dans laquelle elle partageait l'écran avec Germain Houde, Charlotte Laurier et Gilbert Sicotte, entre autres. Considéré comme l'un des films les plus marquants de la cinématographie québécoise, Les bons débarras, réalisé par Francis Mankiewicz et scénarisé par le romancier Réjean Ducharme, est un film aux valeurs universelles. Voilà pourquoi il a marqué à ce point les esprits, selon la comédienne.

  • Henry IV, de Shakespeare : l'inspiration de My Own Private Idaho

    La pièce Henry IV, écrite par William Shakespeare, a été le plus grand succès d'édition du temps de cet auteur, entre autres parce que Falstaff, son personnage plus grand que nature, y apparaît. Il y aurait aussi un lien entre cette pièce et le discours que Joaquin Phoenix a fait aux Oscars en hommage à River Phoenix, son frère.

Vous aimerez aussi