•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dessine-moi un dimanche

Avec Franco Nuovo

Le dimanche de 6 h à 10 h

Rattrapage du 12 janv. 2020 : Wyatt Earp, Stanley Péan et Kim Thúy

Rattrapage

  • Jeux olympiques de la jeunesse : le rêve des jeunes, mais à quel prix?

    Jusqu'au 22 janvier prochain, 1900 athlètes de 15 à 18 ans venant de plus de 80 pays entrent dans un marathon de compétitions à Lausanne, en Suisse, où se déroulent en ce moment les Jeux olympiques de la jeunesse (JOJ).

  • Wyatt Earp, ce héros mythique du Far West

    L'époque du Wild et du Far West américains marque facilement l'imaginaire, en plus de fasciner autant les personnes intéressées par l'histoire nord-américaine que celles qui adorent les biographies de hors-la-loi et de shérifs héroïques.

  • Le droit au plaisir freine le changement, croit Josée Blanchette

    Menaces de guerre, écrasement d'un avion en Iran, feux en Australie, impasse en Haïti... Ce début d'année, qui commence bien mal, a inspiré à Josée Blanchette les questions suivantes : pourquoi les êtres humains attendent-ils des épreuves pour changer? Pourquoi faut-il une catastrophe pour que nous nous décidions enfin à bouger?

  • Le besoin incessant de partager de Kim Thúy

    Flamboyants invités et invitées issus de divers milieux et cultures; grandes tablées; discussions... Voilà la recette de la nouvelle émission La table de Kim, diffusée sur ICI ARTV. Cet hiver, l'autrice Kim Thúy ajoute en effet une nouvelle corde à son arc en animant pour la première fois au petit écran. Elle raconte, au micro de Franco Nuovo, quelques anecdotes de tournage qui se sont produites dans sa maison, située au sud de Montréal.

  • L'étranger, d'Albert Camus, dans l'œil de Stanley Péan

    Le 4 janvier 1960, il y a 60 ans, Albert Camus succombait à un accident de voiture. Son œuvre, elle, résonne encore très fort aujourd'hui. Son roman L'étranger, paru en 1942, est d'ailleurs le livre qui a allumé chez Stanley Péan la vocation d'écrivain. Ce dernier nous raconte ici l'importance de ce roman, qu'il a lu pour la première fois à l'âge de 14 ans, et une trentaine de fois par la suite. Voici, dans ses mots, la lecture qu'il a faite de cette œuvre ayant transformé le cours de son existence.

Vous aimerez aussi