•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dessine-moi un dimanche

Dessine-moi un dimanche

Avec Franco Nuovo

Le dimanche de 6 h à 10 h

Audio fil du dimanche 16 septembre 2018

Rattrapage

  • Championnat mondial de pétanque et tourtière géante à Desbiens, au Lac-Saint-Jean

    C'est à Desbiens, au Saguenay–Lac-St-Jean, que se dispute la grande finale du Championnat mondial de pétanque masculin. La fierté est au rendez-vous, et l'occasion était belle pour concocter la plus gigantesque tourtière du monde. Le journaliste Frédérick Lavoie s'y trouve.

  • La chimie de la politique : que devraient manger nos politiciens?

    La chimie est présente partout, même dans la campagne électorale. Le chimiste Normand Voyer aborde entre autres la question des aliments clés que devraient consommer les candidats et candidates pour se donner de l'énergie, éviter les trous de mémoire et même tenir leurs promesses!

  • Gilles Rais est-il le premier tueur en série de l'histoire?

    Gilles de Montmorency-Laval, seigneur de Rais, est l'une des personnes qui a inspiré Charles Perrault pour son personnage de Barbe Bleue. Seigneur et chevalier du 15siècle connu d'abord en France en tant que compagnon d'armes de Jeanne d'Arc, il est devenu par la suite l'archétype même du monstre satanique. Non seulement a-t-il tué à plusieurs reprises, allant jusqu'à réaliser des sacrifices humains, mais il a de plus fait des enfants ses principales victimes. L'historienne Evelyne Ferron présente le sinistre personnage.

  • Les coups de cœur de la rentrée littéraire de Bernard Pivot

    La rentrée littéraire française est toujours un événement important, et elle est particulièrement faste cet automne, avec 567 nouveaux romans, dont 381 sont français. C'est devenu une tradition à Dessine-moi un dimanche : Bernard Pivot nous fait part de ses coups de cœur littéraires de la rentrée. Ces romans font tous partie de la première sélection du prix Goncourt, qui sera décerné le 7 novembre.

  • Elisapie raconte sa chanson Una

    C'est avec émotion qu'Elisapie nous présente Una, chanson phare de son dernier album, The Ballad of the Runaway Girl. C'est une chanson d'amour pour sa mère biologique, telle une quête de réponses, qu'elle portait en elle depuis longtemps. La chanteuse en profite pour revenir sur ses propres racines.

  • À la découverte de l'œuvre d'Alexander Calder

    Profitant de la grande rétrospective Calder qui débute le 21 septembre prochain au Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM), Nathalie Bondil, directrice générale et conservatrice en chef du MBAM, nous parle de l'œuvre libre et forte de celui qui a été l'un des plus grands artistes du 20siècle. Sa sculpture Trois disques, créée à l'occasion d'Expo 67 et installée sur l'île Sainte-Hélène, à Montréal, est devenue l'une des signatures de la ville.

  • Roger Taillibert, l’architecte du stade olympique de Montréal, se décrit comme un sculpteur

    « Quand je fais des courbes, ce sont des sculptures. Je réponds à la sculpture géante que les hommes aiment depuis les pyramides. » Roger Taillibert a étudié l'art égyptien à l'École du Louvre avant de devenir un spécialiste de constructions destinées au sport. L'architecte français, à qui on doit le stade olympique de Montréal et le parc des Princes de Paris, affirme qu'il a privilégié des courbes dans ses bâtiments afin de susciter des émotions.

  • Le silence est d’or

    De plus en plus rare, le silence est recherché. Josée Blanchette observe que les monastères, les chapelles, les retraites et même les concerts de silence attirent de plus en plus de gens. Le paradoxe est que le silence effraie encore quelques personnes. Pour l'apprivoiser, notre collaboratrice recommande la lecture d'Un peu de silence en cette ère si bruyante, d'Erling Kagge. Elle raconte aussi avoir expérimenté elle-même le silence pour rencontrer l'âme sœur.

  • L'abécédaire de Christian Vézina : la lettre « A »

    Ah ha! La lettre « A »! La voyelle omnipotente, présente dans l'alpha jusque dans l'oméga de la vie, voyelle large et gutturale que l'on crie en naissant, en tombant, qu'on soupire en mourant. « Ahhh, s'extasie l'amoureux, ah ta bouche, ta peau, tes yeux! » « Aaaahhh, se lamente le malheureux, comme la neige a neigé! » « Ah! Maman, j'ai eu un "A" dans mon bulletin! » « Dites Aaaahhhhh », ordonne le médecin. Lui-même dit « Ah! », étant surpris d'apprendre à l'instant que cette voyelle était jadis une consonne...

Vous aimerez aussi