Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Dessine-moi un dimanche

Franco Nuovo

Audio fil du dimanche 16 septembre 2018

  • Un chevalier dans son armure tient son casque d'une main. il a une fine moustache et les cheveux aux épaules.

    Gilles Rais est-il le premier tueur en série de l'histoire?

    Gilles de Montmorency-Laval, seigneur de Rais, est l'une des personnes qui a inspiré Charles Perrault pour son personnage de Barbe Bleue. Seigneur et chevalier du 15siècle connu d'abord en France en tant que compagnon d'armes de Jeanne d'Arc, il est devenu par la suite l'archétype même du monstre satanique. Non seulement a-t-il tué à plusieurs reprises, allant jusqu'à réaliser des sacrifices humains, mais il a de plus fait des enfants ses principales victimes. L'historienne Evelyne Ferron présente le sinistre personnage. Voir la suite »

  • Une personne dans le gazon qui lit

    Les coups de cœur de la rentrée littéraire de Bernard Pivot

    La rentrée littéraire française est toujours un événement important, et elle est particulièrement faste cet automne, avec 567 nouveaux romans, dont 381 sont français. C'est devenu une tradition à Dessine-moi un dimanche : Bernard Pivot nous fait part de ses coups de cœur littéraires de la rentrée. Ces romans font tous partie de la première sélection du prix Goncourt, qui sera décerné le 7 novembre. Voir la suite »

  • Retour sur disque d'Elisapie Isaac après 5 ans.

    Elisapie raconte sa chanson Una

    C'est avec émotion qu'Elisapie nous présente Una, chanson phare de son dernier album, The Ballad of the Runaway Girl. C'est une chanson d'amour pour sa mère biologique, telle une quête de réponses, qu'elle portait en elle depuis longtemps. La chanteuse en profite pour revenir sur ses propres racines. Voir la suite »

  • Une place publique qui a en son centre une structure de metal, un stabile, peinte en rouge.

    À la découverte de l'œuvre d'Alexander Calder

    Profitant de la grande rétrospective Calder qui débute le 21 septembre prochain au Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM), Nathalie Bondil, directrice générale et conservatrice en chef du MBAM, nous parle de l'œuvre libre et forte de celui qui a été l'un des plus grands artistes du 20siècle. Sa sculpture Trois disques, créée à l'occasion d'Expo 67 et installée sur l'île Sainte-Hélène, à Montréal, est devenue l'une des signatures de la ville. Voir la suite »

  • Roger Taillebert au studio 17 de Radio-Canada, à Montréal, le 16 septembre 2018.

    Roger Taillibert, l’architecte du stade olympique de Montréal, se décrit comme un sculpteur

    « Quand je fais des courbes, ce sont des sculptures. Je réponds à la sculpture géante que les hommes aiment depuis les pyramides. » Roger Taillibert a étudié l'art égyptien à l'École du Louvre avant de devenir un spécialiste de constructions destinées au sport. L'architecte français, à qui on doit le stade olympique de Montréal et le parc des Princes de Paris, affirme qu'il a privilégié des courbes dans ses bâtiments afin de susciter des émotions. Voir la suite »

  • La journaliste Josée Blanchette

    Le silence est d’or

    De plus en plus rare, le silence est recherché. Josée Blanchette observe que les monastères, les chapelles, les retraites et même les concerts de silence attirent de plus en plus de gens. Le paradoxe est que le silence effraie encore quelques personnes. Pour l'apprivoiser, notre collaboratrice recommande la lecture d'Un peu de silence en cette ère si bruyante, d'Erling Kagge. Elle raconte aussi avoir expérimenté elle-même le silence pour rencontrer l'âme sœur. Voir la suite »

 

Références

Desbiens : tourtière extrême pour les boulistesLe Quotidien

Semaine de la culture scientifique, du 17 au 23 septembre 2018

Revue de presse de Laurent Therrien

Comment va-t-on faire régner l’ordre sur... Mars?, The Atlantic

Sera-t-il plus facile de commettre un meurtre sur Mars?, Slate

Des parlementaires russes veulent rétablir le duel, Slate

Pourquoi est-il impossible d’avoir une conversation à plus que quatre personnes?, Quartz

Des employés de Google lâchent l’entreprise pour ses projets secrets en Chine, BuzzFeed

Deux semaines après la rentrée, quels sont les contrecoups de l’interdiction des téléphones dans les écoles de France?, The Guardian

L’ouragan Florence

En plus du réchauffement climatique, le développement des côtes est à blâmer, The New York Times et Courrier international

Une loi en Caroline du Nord ignore volontairement les prévisions des scientifiques, Slate

La bonne nouvelle, c’est que les Américains sont mieux préparés, physiquement et psychologiquement, The Atlantic

Une page web pour lutter contre les rumeurs en cas de catastrophe, NPR

Un reporter météo accusé de surjouer les répercussions de l’ouragan, Slate

Agenda culturel d’Eugénie Lépine-Blondeau

Balado : La 3e personne, de Magnéto

Musique : l’album Love Is Here to Stay, de Tony Bennett et Diana Krall

Musique : La nuit est une panthère, le premier album des Louanges (Vincent Roberge), est en écoute sur ICI Musique

Emmys 2018 : l’Académie de la télévision est-elle en phase avec la télé qui est offerte aujourd’hui? Certains croient que non.

Cinéma : Pauline Julien : intime et politique, prend l’affiche le 21 septembre (bande-annonce)

Théâtre : Candide ou l’optimisme, au Théâtre du Nouveau Monde (TNM) jusqu’au 6 octobre 2018

Suggestions lecture de la rentrée avec Bernard Pivot

La vraie vie, d'Adeline Dieudonné (éditions de l'Iconoclaste)
Ça raconte Sarah, de Pauline Delabroy-Allard (Les Éditions de Minuit)
Frère d'âme, de David Diop (Seuil)
La vérité sort de la bouche du cheval, de Meryem Alaoui (Seuil)

Histoire avec Evelyne Ferron

Gilles de Rais, de Matei Cazacu, Paris, Texto, 2012
Gilles de Rais et la littérature, de Michel Meurger, Paris, Terre de Brume, 2003
Charles VII : une vie, une politique, de Philippe Contamine, Paris, Perrin, 2017

Chargement en cours