•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Désautels le dimanche

Avec Michel Désautels

Le dimanche de 10 h à 12 h
(en rediffusion le lundi à 3 h)

Pologne et Hongrie : oui au marché commun, non à l’intégration politique

Audio fil du dimanche 21 octobre 2018
Le premier ministre de la Pologne, Mateusz Morawiecki,

Le premier ministre de la Pologne, Mateusz Morawiecki, à son arrivée au sommet européen à Bruxelle, le 18 octobre 2018

Photo : Reuters / Francois Lenoir

Les gouvernements nationalistes et conservateurs en poste à Varsovie et à Budapest revendiquent une conception différente de l'Union européenne en rupture avec l'idéal fédéraliste du couple France-Allemagne. On reproche à la Pologne et à la Hongrie une dérive autoritaire, des mesures antimigratoires et des assauts répétés contre l'indépendance du pouvoir judiciaire.

Frank Desoer a séjourné en Europe centrale au printemps dernier. Il a pu constater les sentiments parfois très ambigus, aux profondes racines historiques et culturelles, de ses citoyens par rapport à l'Union européenne.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi