•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les garderies ont appris à vivre avec la COVID-19

Désautels le dimanche

Avec Michel Désautels

Le dimanche de 10 h à 12 h
(en rediffusion le lundi à 3 h)

Les garderies ont appris à vivre avec la COVID-19

Une dame assise à son bureau

Mounia Ayouni, directrice du CPE la Bottine filante

Photo : Radio-Canada / Michel Labrecque

Au Québec, le déconfinement s'amorcera bientôt dans les services de garde, en même temps que dans les écoles primaires. Ce déconfinement s'effectuera très graduellement : les établissements limiteront tout d'abord la fréquentation à 30 % des places. Par la suite, si tout va bien, ils augmenteront progressivement le nombre d'enfants par classe. Mais comme nous l'explique Michel Labrecque, il y a une différence énorme entre les garderies et les écoles primaires : en restant ouverts pour accueillir les enfants des travailleurs affectés aux services essentiels, de nombreux centres de la petite enfance (CPE) publics et garderies privées ont acquis une expertise en matière de façons de gérer la COVID-19.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi