•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Comment mieux s’occuper des femmes excisées au Québec?

Désautels le dimanche

Avec Michel Désautels

Le dimanche de 10 h à 12 h
(en rediffusion le lundi à 3 h)

Comment mieux s’occuper des femmes excisées au Québec?

Audio fil du dimanche 3 février 2019
Une lame de rasoir dans laquelle on peut y voir un médecion qui se prend la tête et une enfant de race noire

Au Québec, les professionnels sont en désarroi face aux excisées

Photo : iStock

Les professionnels de la santé et de l'immigration voient de plus en plus de cas d'excision, et ils ne sont pas toujours bien outillés pour faire face à cette réalité. Le Québec n'en est qu'à ses premiers pas en matière de services aux femmes excisées. À l'occasion de la Journée internationale de tolérance zéro à l'égard des mutilations génitales féminines, le 6 février, la Table de concertation des organismes au service des personnes réfugiées et immigrantes et le Réseau d'action pour l'égalité des femmes immigrées et racisées du Québec font le bilan de la situation et présentent des outils de sensibilisation. Le reportage de Marie-France Abastado.

Consultez le reportage de Marie-France Abastado pour en savoir davantage

Références:

Réseau d'action pour l'égalité des femmes immigrées et racisées du Québec (Nouvelle fenêtre)

Table de concertation des organismes au service des personnes réfugiées et immigrantes (Nouvelle fenêtre)

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi