Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Michel Désautels
Audio fil du dimanche 11 novembre 2018

Bombardier se restructure et abolit 5000 postes

Publié le

Un avion CRJ900 Next Generation de Bombardier
Après s’être délaissé de son programme de la Q Series la prochaine étape pour Bombardier sera-t-elle de se séparer de ses avions commerciaux, les CRJ700, 900 et 1000, dont l'assemblage maintient environ un millier d'emplois à Mirabel au Québec.   Photo : Bombardier

Le constructeur aéronautique et ferroviaire québécois a décidé de se recentrer sur l'aviation d'affaires et sur les trains. Il se départit de son programme d'avion turbopropulsé Q400 ainsi que de ses activités de formation des pilotes et des techniciens pour ses avions d'affaires. L'objectif est de faire des économies annuelles de 250 millions de dollars par année d'ici 2021. Une restructuration qui se traduit par l'abolition de 5000 emplois à travers le monde, dont 2500 au Québec et 500 en Ontario. Comment comprendre cette décision?

Michel Désautels en discute avec Yvan Allaire, président exécutif du conseil d'administration de l'Institut sur la gouvernance d'organisations privées et publiques (IGOPP) et professeur émérite de stratégie à l'UQAM.

Chargement en cours