•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La 2e vague frappe durement la Belgique

Désautels le dimanche

Avec Michel Désautels

Le dimanche de 10 h à 12 h
(en rediffusion le lundi à 3 h)

La 2e vague frappe durement la Belgique

Medical staff transfer a COVID-19 patient, due to the lack of room, from the CHR Citadelle hospital in Liege, Belgium, Wednesday, Oct. 21, 2020. Authorities in Belgium fear another deadly wave of coronavirus cases could soon hit care homes for the elderly, as the country also confronts the possibility of its hospitals becoming overwhelmed with COVID-19 patients. (AP Photo/Francisco Seco)

Du personnel médical transfère un patient atteint de la COVID-19, en raison du manque de place au Centre Hospitalier Régional de la Citadelle (CHR) à Liège, en Belgique, le mercredi 21 octobre 2020. Les autorités belges craignent de la possibilité que ses hôpitaux soient submergés par les patients atteints de la COVID-19.

Photo : AP / Francisco Seco

La Belgique est officiellement devenue, mercredi, le pays où le coronavirus circule le plus intensément. Les hôpitaux du royaume accueillent maintenant plus de malades atteints par le virus que lors de la première vague. « Notre pays se trouve dans un état d'urgence sanitaire. La pression dans les hôpitaux est immense, et le personnel soignant livre des efforts surhumains pour sauver des vies chaque jour », a affirmé le premier ministre Alexander De Croo, qui a annoncé vendredi un confinement « plus sévère » pendant six semaines, précisant qu'il s'agissait « de mesures de la dernière chance » afin de tenter de ralentir la pandémie. Nous faisons le point sur la situation en compagnie du Dr Yves Van Laethem, porte-parole du Centre national de crise belge.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi