•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Désautels le dimanche

Avec Michel Désautels

Le dimanche de 10 h à 12 h
(en rediffusion le lundi à 3 h)

L’économie mondialisée va muter

Un soldat autrichien se tient à côté du logo de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) devant le siège de l’organisation à Vienne.

Le confinement de la moitié de la population mondiale afin de limiter la pandémie de la Covid-19, a fait chuter la demande de pétrole aux quatre coins de la planète.

Photo : Reuters / Leonhard Foeger

Les accords de libre-échange qui ont été négociés partout à travers la planète au cours de la dernière décennie ne sont plus à l'ordre du jour. Les politiques protectionnistes de l'administration Trump avaient signalé une inflexion, débouchant sur des accords commerciaux à la pièce, entre partenaires particuliers. La crise sanitaire mondiale réveille chez plusieurs dirigeants politiques une volonté d'être moins dépendants de fournisseurs étrangers. La tendance est potentiellement inquiétante, comme nous l'explique Richard Ouellet, professeur titulaire de droit international économique à l'Université Laval.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi