•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le 40e anniversaire de la révolution sandiniste nicaraguayenne

Désautels le dimanche

Avec Michel Désautels

Le dimanche de 10 h à 12 h
(en rediffusion le lundi à 3 h)

Le 40e anniversaire de la révolution sandiniste nicaraguayenne

Audio fil du dimanche 14 juillet 2019
Le président du Nicaragua, Daniel Ortega, lors d'un événement marquant le 39e anniversaire de la révolution sandiniste.

Le président du Nicaragua, Daniel Ortega

Photo : Reuters / Oswaldo Rivas

Le 19 juillet 1979, le Front sandiniste de libération prend le pouvoir au Nicaragua, mettant fin à 45 ans de dictature. Il s'agit d'un mouvement de libération porteur d'espoir et emblématique des aspirations des nombreux mouvements de gauche progressistes latino-américains de l'époque.

Les désillusions arriveront rapidement. Dans les années 90, le mouvement sandiniste laisse la place à un gouvernement de droite néolibérale. En 2006, le leader de mouvement sandiniste, Daniel Ortega, revient au pouvoir. Mais en mettant de côté les idéaux de gauche pour mieux embrasser le capitalisme et adopter des mesures autocratiques… Bilan de l’expérience en compagnie de Gilles Bataillon, professeur de sociologie à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS) à Paris et spécialiste de l’Amérique latine.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi