•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Iran sort graduellement de ses obligations sur le nucléaire

Désautels le dimanche

Avec Michel Désautels

Le dimanche de 10 h à 12 h
(en rediffusion le lundi à 3 h)

L'Iran sort graduellement de ses obligations sur le nucléaire

Audio fil du dimanche 14 juillet 2019
Une centrale nucléaire avec un drapeau iranien.

Une centrale nucléaire iranienne.

Photo : Getty Images

La tension a monté d'un cran mercredi dans le golfe Persique alors que trois navires de guerre iraniens ont tenté de bloquer le passage d'un pétrolier britannique dans le détroit d'Ormuz, à l'entrée du golfe.

Ils ont fini par se retirer à la suite d’avertissements lancés par un navire de la marine britannique présent dans le secteur, mais cette montée des escarmouches indique que les Iraniens ont décidé de jouer la carte de la surenchère dans le conflit qui les oppose à Washington depuis que les États-Unis ont décidé l’an dernier de se retirer de l’accord sur le nucléaire iranien. Téhéran, en dépit du retrait américain, a continué de respecter les termes de l’accord. Mais un an jour pour jour après la répudiation par Washington de l’entente, l’Iran a décidé à son tour de ne plus respecter l’accord. Pour autant, nous explique Benjamin Hautecouverture, maître de conférences à la Fondation pour la recherche stratégique (FRS) à Paris, le gouvernement iranien effectue un retrait très calibré, qui laisse des espaces libres pour des initiatives politiques.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi