Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Michel Désautels
Audio fil du dimanche 31 mars 2019

Où s’en va le commerce mondial?

Publié le

Pascal Lamy, ancien directeur général de lOrganisation mondiale du commerce et président émérite de l’Institut Jacques Delors.
Pascal Lamy, ancien directeur général de l’Organisation mondiale du commerce et président émérite de l’Institut Jacques Delors.   Photo : Pascal Golliet

En annonçant cette semaine l'achat de 300 avions Airbus aux Européens, Pékin envoie un signal fort, tant sur le plan économique que politique.

Comme Washington – qui a ouvert l’an dernier les hostilités en imposant des taxes punitives sur l’acier et l’aluminium importés de nombreux pays – se concentre maintenant sur la Chine, les importations en provenance de ce pays sont désormais assujetties à des droits de douane spéciaux, en attendant qu’un accord global soit trouvé. Le Canada et le Mexique ont également fait les frais de la politique commerciale agressive du président Trump, notamment lors de la renégociation de l’accord de libre-échange. L’Union européenne s’est également retrouvée dans le collimateur de l’administration américaine. Les effets de cette politique américaine agressive se font sentir partout sur la planète, chaque pays s’interrogeant sur la façon de composer avec ce nouvel ordre commercial mondial. Où s’en va le commerce mondial? Nous avons demandé au président émérite de l’Institut Jacques Delors, à Paris, qui est aussi l’ancien directeur général de l'Organisation mondiale du commerce, Pascal Lamy, d’éclairer notre lanterne.

Chargement en cours