•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Aux origines du baby-boom québécois

Désautels le dimanche

Avec Sophie Langlois

Le dimanche de 10 h à 12 h
(en rediffusion le lundi à 3 h)

Aux origines du baby-boom québécois

Audio fil du dimanche 27 janvier 2019
Des infirmières avec plusieurs bébé dans une pouponnière d'un hôpital à Paris en 1946

Le taux de natalité, au Québec, en 1946 était de 27,2 naissances pour 1000 habitants. Ce phénomène du baby-boom n'est pas propre au Québec. On a assisté à cet accroissement marqué des naissances aux États-Unis ainsi qu'en Europe tel que le démontre cette photo d’archive prise dans un hôpital de Paris.

Photo : Getty Images / Hulton Archive

La professeure Danielle Gauvreau, du Département de sociologie et d'anthropologie de l'Université Concordia, et Benoît Laplante, professeur à l'INRS, ont décidé de se pencher sur les raisons qui expliquent le fameux baby-boom qu'a connu le Québec au sortir de la Seconde Guerre mondiale. On apprend que cette importante vague démographique n'aurait notamment pas pu avoir lieu si la province ne s'était pas lancée dans un programme pour améliorer les conditions sanitaires au début du 20e siècle.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi