Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Michel Désautels
Audio fil du dimanche 13 janvier 2019

Les Murs du désordre

Publié le

Assise derrière un micro, elle porte des écouteurs sur la tête en souriant.
Elisabeth Vallet, professeure associée au Département de géographie de l'Université du Québec à Montréal (UQAM)   Photo : Radio-Canada / Étienne Côté-Paluck

Le monde s'était réjoui en 1989 de la chute du mur de Berlin. Pourtant, jamais n'a-t-on autant construit ou projeté de construire de murs à travers la planète. Que ce soit entre les États-Unis et le Mexique, entre Israéliens et Palestiniens ou encore entre l'Inde et le Pakistan, les gouvernements sont entrés dans une logique de fortification des frontières, censées protéger leur population.

L’artiste Martin Bureau présente actuellement à la Cinémathèque québécoise une installation interactive, Les murs du désordre, qui plonge le visiteur dans l’univers oppressant des murs frontaliers et des populations concernées. Élisabeth Vallet, professeure associée au Département de géographie de l’UQAM, directrice de recherche pour l'antenne québécoise du groupe Borders in Globalization, et auteure de l’ouvrage Borders, Fences and Walls – State of Insecurity?, a visité pour nous l’exposition.

Chargement en cours