•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Confinement et préjugés, la double peine du quartier chinois de Montréal

Désautels le dimanche

Avec Michel Désautels

Le dimanche de 10 h à 12 h
(en rediffusion le lundi à 3 h)

Confinement et préjugés, la double peine du quartier chinois de Montréal

Une rue piétonne presque vide du quartier chinois de Montréal.

Malgré le beau temps, le quartier chinois est très peu fréquenté. Photo prise le 27 mai dernier, alors que les commerces, ayant pignons sur rue à Montréal, ont le droit d’accueillir la clientèle depuis 2 jours.

Photo : Radio-Canada / Akli Aït Abdallah

Privé pour longtemps de clientèle en raison de la COVID-19, le quartier chinois de Montréal envisage un avenir difficile, et les commerçants – dont de nombreux restaurateurs – sont très inquiets. D'autant plus qu'il faut aussi compter avec le risque d'une double peine, portée par les préjugés envers les communautés asiatiques, associées par certains à la propagation du virus. Le reportage d'Akli Aït Abdallah.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi