•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Désautels le dimanche

Désautels le dimanche

Avec Michel Désautels

Le dimanche de 10 h à 12 h
(en rediffusion le lundi à 3 h)

Rattrapage du 20 déc. 2020 : Le démarrage mondial de la vaccination, les 10 ans du printemps arabe et les mots de l’année 2020

Rattrapage

  • Les pays riches se sont empressés de sécuriser, au cours des derniers mois, leur approvisionnement en vaccins. L'Organisation mondiale de la santé (OMS), de concert avec l'Alliance pour les vaccins (Gavi), a annoncé vendredi que Covax, le mécanisme créé pour distribuer des vaccins anti-COVID aux pays défavorisés, expédierait au cours du premier trimestre de 2021 les premières doses du vaccin. Mais l'objectif de Covax de ne vacciner que 20 % de la population des pays défavorisés n'est que l'illustration d'un déséquilibre entre pays riches et pauvres, nous dit Joanne Liu, l'ancienne présidente internationale de Médecins sans frontières.

  • Le 17 décembre 2010, un jeune vendeur ambulant tunisien, Mohamed Bouazizi, révolté par la misère et les brimades policières, s'immolait. Ce geste de désespoir sera le point de départ d'un soulèvement généralisé qui mènera un mois plus tard le président Ben Ali à la fuite, et qui s'étendra rapidement dans d'autres pays, dont l'Égypte et la Syrie. Le Québécois Yvan Cliche travaillait alors à Tunis, au sein de la Banque africaine de développement. Il nous raconte ces quelques jours où l'histoire de la Tunisie a basculé.

  • Ce sera une saison particulière pour les stations de ski en temps de pandémie. En France, en Italie ou en Allemagne, elles seront fermées pendant toutes les vacances de fin d'année. Mais au Québec, les skieurs pourront pratiquer leur sport tout en s'adaptant aux mesures sanitaires, comme l'obligation de porter le masque et l'interdiction de prendre son lunch à l'intérieur. Presque toutes les stations de ski québécoises sont maintenant situées en zone rouge. Reportage de Myriam Fimbry dans les Laurentides et en Estrie.

  • Le Dr François Marquis est chef des services des soins intensifs de l'Hôpital Maisonneuve-Rosemont. Alors que le nombre de patients atteints par la COVID-19 ne cesse d'augmenter dans les hôpitaux, que certains services ont dû supprimer des chirurgies et qu'un nombre croissant de lits sont dorénavant indisponibles, il s'insurge contre ces personnes, de plus en plus nombreuses, qui, en faisant fi des consignes, sabotent les efforts collectifs. Entrevue.

  • Une année 2020 marquée au fer rouge par la COVID-19, bien sûr. La pandémie a bouleversé notre monde, notre mode de vie, nos certitudes. Elle nous a fait vivre le pire, mais aussi le meilleur. Dans leurs mots, à partir d'un mot qu'ils ont choisi pour illustrer cette époque bien particulière, les membres de notre équipe ont exploré les zones d'ombre et de lumière de 2020. Un bilan de l'année impressionniste, certes, mais éloquent. Bonne écoute!

Vous aimerez aussi