•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Désautels le dimanche

Désautels le dimanche

Avec Michel Désautels

Le dimanche de 10 h à 12 h
(en rediffusion le lundi à 3 h)

Rattrapage 8 nov. 2020 : Élections remportées par Joe Biden, jeunes enseignants décrocheurs et paix impossible en Afghanistan

Rattrapage

  • Notre correspondant aux États-Unis, Raphaël Bouvier-Auclair, fait le point sur les résultats de l'élection américaine, sur les recomptages réclamés ou en cours dans plusieurs États et sur la transition, qui s'annonce difficile. Il trace à grands traits un portrait de cette Amérique plus que jamais divisée au lendemain de ce scrutin historique.

  • Les divisions sont profondes aux États-Unis, et le nouveau président devra tendre la main à cette Amérique qui n'a pas voté pour lui. Où le pays s'en va-t-il ? Michel Désautels en discute avec Leah Pisar, ancienne directrice de la communication au Conseil de sécurité nationale du président Bill Clinton, et Michael Krauss, professeur émérite de droit à l'Université George-Mason, à Arlington, en Virginie.

  • Une victoire en Pennsylvanie, qui compte pour 20 grands électeurs, était cruciale pour une éventuelle réélection de Donald Trump. Joe Biden a obtenu les clés de la Maison-Blanche samedi matin – quand les grands réseaux américains lui ont finalement accordé cet État, après plusieurs jours de dépouillement des votes – grâce à une avance de 0,5 %. La division politique de nos voisins du Sud va bien au-delà de la présidence; c'est tout le ciment social américain qui est ébranlé, constate Janic Tremblay à Philadelphie.

  • Traditionnellement républicaine, la Georgie a choisi le camp démocrate à l'occasion de cette élection. Mais l'écart est mince et un recomptage des voix aura lieu. Il reste que cet État du Sud a profondément changé sur le plan démographique depuis une trentaine d'années, ce qui explique en partie les bons résultats du parti de Joe Biden. Etienne Leblanc rend compte de la situation en Georgie.

  • Les appels du ministre de l'Éducation du Québec aux retraités pour qu'ils reprennent du service ont eu, on le sait, peu de succès. Pour pallier la pénurie d'enseignants, on regarde maintenant du côté des jeunes. Mais pour ça, il faudrait qu'ils soient plus nombreux à s'inscrire à l'université en éducation et, surtout, qu'une fois diplômés, ils ne soient pas aussi nombreux à décrocher. Dans le reportage qu'on vous présente cette semaine, Marie-France Abastado a tenté de comprendre pourquoi tant de jeunes professeurs quittent la profession avant d'avoir atteint cinq ans de pratique.

  • Le ministre du Patrimoine canadien, Steven Guilbeault, a déposé un projet de loi qui veut moderniser la Loi sur la radiodiffusion, dont les dernières modifications dataient d'il y a 30 ans. Entre-temps, le paysage médiatique s'est profondément transformé : de nouveaux et puissants acteurs numériques ont fait leur apparition, et les producteurs de contenu canadien ont vu leurs revenus fondre. Pour remédier à une situation profondément déséquilibrée, le gouvernement entend doter le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) de pouvoirs lui permettant de faire respecter des règlements qui s'appliqueraient de manière égale à l'ensemble des joueurs de l'industrie.

  • Les études et les sondages s'enchaînent avec les mêmes conclusions : la COVID fait très mal au moral des Québécois. Certains n'hésitent pas à parler d'épidémie dans la pandémie. Et cette épidémie semble toucher toutes les générations, avec des répercussions particulièrement fortes chez les plus jeunes.
    Akli Aït Abdallah est parti à la rencontre de personnes qui trouvent les temps très difficiles, et a remonté avec elles la pyramide des âges, et aussi celle des émotions.

  • Malgré des négociations entamées en septembre dernier entre les talibans et des représentants du gouvernement afghan pour essayer de mettre un terme au conflit, les attaques meurtrières ne cessent de se multiplier en Afghanistan. La population civile paie le prix fort de combats qui ont redoublé de férocité ces dernières semaines. Les talibans, nous explique Chris Alexander, ancien ambassadeur canadien en Afghanistan, ne sont que le bras armé du Pakistan voisin, qui désire maintenir son emprise sur le pays plus que tout.

  • Les souverains anonymes, cette émission de prise de parole conçue et réalisée par des détenus, c'était son idée. Au-delà de cette émission – aujourd'hui disponible en archives sur Internet –, Mohamed Lotfi n'a cessé d'œuvrer, au cours des 30 dernières années, pour que ces citoyens particuliers que sont les prisonniers voient leur dignité reconnue. Il reçoit, pour son œuvre et pour son implication, le prix Guy-Mauffette, décerné par le gouvernement du Québec.

Vous aimerez aussi