•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une borne de recharge rapide hors service à Val-d'Or

Des matins en or

Avec David Chabot

En semaine de 6 h à 9 h

Une borne de recharge rapide hors service à Val-d'Or

Audio fil du lundi 30 avril 2018
Recharge d'une voiture électrique à une borne rapide

Recharge d'une voiture électrique à une borne rapide

Photo : Radio-Canada

Des propriétaires de véhicule électrique de l'Abitibi-Témiscamingue s'impatientent devant la panne qui affecte la borne de recharge rapide située à Val-d'Or.

Depuis plusieurs semaines, elle n'est pas fonctionnelle.

Cette borne est essentielle pour des gens qui font de longues distances, affirme l'administrateur et porte-parole de l'Association des véhicules électriques du Québec (l'AVEQ), Martin Archambault.

À l'émission Des matins en or, il a expliqué qu'il s'agissait de la dernière borne avant de traverser la réserve faunique La Vérendrye.

« Le même phénomène se présente avec les voitures à essence. Quand on s'apprête à traverser une réserve faunique ou un grand parc, on fait le plein de sécurité juste avant de traverser, parce qu'on sait que dans le parc, on ne pourra plus arrêter », fait-il valoir.

« C'est le même problème, la même logique avec l'électricité. Avant de s'aventurer, on veut être bien plein pour être capable de traverser, de se rendre. Cette borne de recharge-là, si elle ne fonctionne pas ou si elle a une problématique qui nous empêche de l'utiliser, on peut être à risque, voire même devoir changer nos plans pour être capable de traverser », ajoute-t-il.

Une demande a été faite auprès réseau Circuit électrique, qui gère la borne, afin de connaître les causes de cette panne et le moment de sa remise en fonction.

Pour écouter l'entrevue complète avec Martin Archambault, consultez l'audiofil.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi