•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les spiritueux Alpha Tango de Val-d'Or font leur entrée à la SAQ

Des matins en or

Avec David Chabot

En semaine de 6 h à 9 h

Les spiritueux Alpha Tango de Val-d'Or font leur entrée à la SAQ

Rattrapage du vendredi 19 février 2021
Daniel Corriveau verse de la vodka dans une coupe que tien Alex Gaudreault dans leur distillerie.

Daniel Corriveau et Alex Gaudreault voient leur vodka arriver sur les tablettes de la SAQ.

Photo : L'Agence secrète

La distillerie Alpha Tango de Val-d'Or voit ses premiers produits arriver sur les tablettes de la SAQ. Lancée à l'automne 2020, la première distillerie en Abitibi-Témiscamingue produit le gin Bravo Charlie et la vodka Mission Cosmos.

La pandémie aura quelque peu retardé les plans de l'entreprise, fondée il y a près d'un an, mais les étapes se sont tout de même enchaînées rapidement, comme l'explique le copropriétaire Alex Gaudreault.

Ç'a été très vite. L'hiver passé, quand les travaux ont commencé, je terminais ma dernière session d'université, donc je travaillais sur le projet en finissant mes études. Une journée de février, on est revenus de voyage et les travaux ont arrêté soudainement à cause de la pandémie mondiale, raconte-t-il.

Ça nous a mis un peu dans le néant, on ne savait pas trop ce qui allait arriver, c'était un virus assez nouveau. Les travaux ont été arrêtés environ deux mois et demi, ça a retardé la production. Après ça, il y a plein d'autres petites embûches qui sont arrivées en cours de parcours, mais là on est fin prêts à entrer à la SAQ, ajoute Alex Gaudreault.

Un homme opère une machine servant à fabriquer de l'alcool.

La distillerie Alpha Tango a lancé son gin et sa vodka à la fin de 2020.

Photo : L'Agence secrète

La pandémie aura toutefois eu un effet positif pour l'arrivée d'Alpha Tango, qui a lancé ses produits alors que les gens sont à la maison, ont envie de découvrir de nouveaux produits et qu'une vague d'achat local déferle sur la région.

Je ne mentirai pas, on est un peu arrivé au meilleur temps. Depuis la COVID, il y a eu toutes sortes de questions sur les épiceries, l'approvisionnement. On s'est rendu compte que c'était de plus en plus important d'encourager les entreprises locales. Depuis ce moment-là, les spiritueux québécois, et dans d'autres domaines, ça a explosé. À la SAQ, on voit que ce sont les gins québécois qui ont la cote et je pense qu'on est tombé dans le bon moment pour ça, fait-il remarquer.

Même si des gens ont critiqué ça, que les SAQ n'aient pas fermé depuis le début de la pandémie, c'est sûr que pour nous, on voit ça un peu comme un avantage.

Alex Gaudreault, cofondateur d'Alpha Tango

Peu d'entreprises de l'Abitibi-Témiscamingue, outre certaines bières, ont réussi à entrer sur les tablettes de la SAQ au fil des ans.

C'est un processus qui demande beaucoup de patience, surtout en pleine pandémie. Il faut comprendre que la SAQ, c'est quand même une grosse boîte. Ils ont eu des bouleversements de leur côté, donc nous on a eu de petits retards qu'on a dû faire avec et avoir beaucoup de patience. En temps normal, ça prend peut-être trois mois soumettre un produit à la SAQ et qu'il se retrouve sur les tablettes. Là, on parle de six mois pour nous, indique-t-il.

Bien que l'entreprise ne connaisse pas encore la date exacte d'arrivée sur les tablettes de la SAQ, les premières livraisons partiront de Val-d'Or lundi prochain et il faut généralement de deux à trois semaines avant de retrouver un produit sur les tablettes et sur le site web de la SAQ. On nous a dit autour de la mi-mars, indique Alex Gaudreault.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi