•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Émilise Lessard-Therrien est préoccupée par les agences de placement privé dans le réseau de la santé

Des matins en or

Avec David Chabot

En semaine de 6 h à 9 h

Émilise Lessard-Therrien est préoccupée par les agences de placement privé dans le réseau de la santé

Rattrapage du mercredi 27 janvier 2021
Émilise Lessard-Therrien de Québec Solidaire élue dans la circonscription électorale de Rouyn-Noranda-Témiscamingue, au micro de l'émission Des matins en or.

Émilise Lessard-Therrien, députée solidaire de Rouyn-Noranda-Témiscamingue

Photo : Radio-Canada / Angie Landry

La députée solidaire de Rouyn-Noranda-Témiscamingue espère que la région pourra retrouver le système de paliers de couleurs avec les mesures spécifiques qui y sont reliées dès le 9 février.

Questionnée sur l'éventuel assouplissement des restrictions dans certaines régions à l’émission Des matins en or, Émilise Lessard-Therrien a ajouté que les consignes en lien avec les déplacements entre les régions devront être claires.

Est-ce qu’il faudrait remettre des barrages? Oui, non, pourquoi? Est-ce qu’il y aurait un meilleur contrôle à faire auprès des travailleurs essentiels qui se déplacent dans notre région parce qu’on le sait, Dre Omobola Sobanjo l’a dit à plusieurs reprises, que parfois ce sont les gens qui pourraient passer malgré les barrages qui amènent le virus avec eux, notamment les travailleurs essentiels. Est-ce qu’il n’y aurait pas un dépistage qui pourrait être fait?, répond-elle.

Quatre infirmières dans un corridor d'hôpital.

Du personnel du réseau de la santé dans un hôpital.

Photo : iStock / Photographerlondon

La main-d’oeuvre indépendante

Québec solidaire demande également au premier ministre François Legault d’encadrer rapidement l’utilisation des agences de placement de personnels dans le réseau de la santé publique.

Ce qu’on a fait comme sortie hier dans le fond, c’est vraiment la promulgation d’un décret qui va imposer aux agences de placement privé la continuité de service pour répartir la charge de travail. Ça c’est quand il y a du travail supplémentaire que ce ne soit pas juste à nos infirmières du réseau public, nos professionnels en soins du réseau public d’assurer le travail supplémentaire, mais que ce soit aussi la responsabilité des gens qui sont dans les agences, résume-t-elle.

Québec solidaire souhaite éviter le mouvement de la main-d'œuvre indépendante dans les différents hôpitaux afin d’éviter la transmission de la COVID-19.

La députée demande aussi que le gouvernement du Québec investisse davantage dans le salaire du personnel de la santé déjà en place, en dehors des agences de placement.

En Abitibi-Témiscamingue, les agences c'est énorme. À peu près le quart du budget qui est dépensé en main-d’oeuvre au Québec est dépensé en Abitibi-Témiscamingue, dit-elle.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi