•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le photographe derrière les images époustoufflantes de l'aéroport de Val-d'Or

Des matins en or

Avec David Chabot

En semaine de 6 h à 9 h

Le photographe derrière les images époustoufflantes de l'aéroport de Val-d'Or

Rattrapage du mardi 26 janvier 2021
Un avion jaune et mauve dans le ciel bleu clair laisse une traînée de fumée blanche derrière lui.

Un avion cargo pris en photo survolant l'aéroport de Val-d'Or.

Photo : Gracieuseté de Jean-Philippe Richard

Un comptable agréé de Val-d'Or est plus connu sur Facebook pour ses photographies d'avions dans le ciel. Passionné d'aviation et de photographie, Jean-Philippe Richard capte les avions en plein vol ou en mouvement sur la piste d'atterrissage.

Jean-Philippe Richard passe plusieurs heures par semaine à l’aéroport, souvent jusqu’à ce qu’il n’y ait plus personne.

Il a commencé à photographier les appareils à Val-d’Or il y a environ une dizaine d’années.

Un petit avion C-FTEM avec une hélice en avant survole à la hauteur de la cime des arbres.

Un avion C-FTEM pris en photo à l'aéroport régional de Val-d'Or.

Photo : Gracieuseté de Jean-Philippe Richard

Il y avait un très grand transporteur qui venait à Val-d’Or, qui était un Boeing 767. C'était un gros Boeing et ça a beaucoup attiré mon attention, ce qui m'a fait atterrir à l’aéroport. C’était juste une petite passion d' y aller de temps en temps, et petit à petit, je me suis mis à y aller de façon plus régulière, raconte-t-il.

Mon but, c’est de montrer que ce n'est pas parce qu’on est dans une petite région qu’on n’a pas de trafic aérien d’importance. À l’aéroport régional de Val-d’Or, on voit que ça bouge.

Jean-Philippe Richard

Le comptable et photographe estime avoir accumulé plus de 25 000 fichiers au fil des ans. Il a d’ailleurs développé un réseau de contacts avec des pilotes, qui lui demandent parfois de les photographier en plein vol. Il collabore aussi avec l’aéroport régional de Val-d’Or, où il a un accès privilégié aux installations.

Quand bon me semble, je peux passer du côté sécurisé. À ce moment-là ça me permet d’avoir des clichés qui sont uniques parce que je suis assez près des avions qui sont au sol et ça me permet également d’avoir d’autres points de vues qui sont assez exclusifs, dit-il.

Un gros à avion avec une turbine sous chaque elle roule sur la piste d'atterrissage.

L'appareil C-GGWX / OWG à l'aéroport régional de Val-d'Or.

Photo : Gracieuseté de Jean-Philippe Richard

Malgré le ralentissement du trafic aérien au cours des derniers mois en raison de la pandémie, Jean-Philippe Richard affirme qu’il trouve toujours des images intéressantes à capturer et à partager.

Par des journées de beau temps comme on en a eu ce week-end, ça me fait toujours plaisir de regarder vers le ciel et d’essayer de trouver une cible une cible qui passe au-dessus de l’aéroport et de l’avoir le plus proche possible. Donc c’est toujours intéressant d’avoir les yeux rivés vers le ciel, conclut-il.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi