•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvelles mesures en vigueur et hausse d'inscriptions à l'UQAT

Des matins en or

Avec David Chabot

En semaine de 6 h à 9 h

Nouvelles mesures en vigueur et hausse d'inscriptions à l'UQAT

Rattrapage du mardi 12 janvier 2021
Denis Martel parle au lutrin devant un écran projecteur.

Denis Martel, recteur de l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue, à l'annonce du renouvellement de l'Institut de recherche en environnement minier en novembre 2019.

Photo : Radio-Canada / Lise Millette

Dans un contexte où l'enseignement à distance est privilégié, la nouvelle session débutée lundi à l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT) ne sera pas si différente de la dernière malgré de nouvelles mesures selon le recteur Denis Martel.

Le port du masque de procédure obligatoire en tout temps et le couvre-feu constituent les principaux changements. Le travail en laboratoire notamment est encore permis dans les locaux de l’UQAT.

Des masques de procédures sont distribués à l'entrée pour tous étudiants et membres du personnel qui doivent venir à l’université. Et l’autre c’est lié effectivement au couvre-feu. C’est-à-dire qu’il peut y avoir des cours qui se donnent un peu plus tard en soirée et à ce moment-là, les étudiants et le personnel ont accès à un sauf-conduit qui leur permet justement de justifier leurs déplacements plus tard que 20 heures sur les routes, explique Denis Martel.

De nombreuses inscriptions pour la session d'hiver

Il parle également d’une importante hausse d’inscriptions à la session d’hiver et d’un nombre d’abandons des étudiants en formation peu élevé.

Le déplacement se fait par contre entre les gens qui prenaient habituellement 5 cours par session, vont peut-être en prendre 4 ou 3 au lien d’en prendre 5. Ils vont peut-être en prendre un peu moins. Mais en bout de ligne avec l’arrivée des nouveaux étudiants qui s’inscrivent déjà à la session d’hiver, on a une augmentation significative d’effectifs étudiants, explique le recteur.

Denis Martel prévoit prendre sa retraite au mois de mars. Son remplaçant n’a pas encore été annoncé.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi