•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bouger même en hiver pour profiter des bienfaits de l'endorphine

Des matins en or

Avec David Chabot

En semaine de 6 h à 9 h

Bouger même en hiver pour profiter des bienfaits de l'endorphine

Rattrapage du jeudi 10 décembre 2020
Un homme fait du ski de fond sur un sentier enneigé entouré de conifères.

Le thérapeute sportif suggère la marche et le ski de fond comme activités à pratiquer cet hiver.

Photo : Radio-Canada

Alors que l'hiver est une saison où il est peut-être plus facile de rester à la maison, bouger à l'extérieur est fortement conseillé.

Si on est bien équipé et si on prend la peine d’affronter le froid, c’est très faisable, souligne le thérapeute sportif à la clinique Opti-forme, à Rouyn-Noranda, Laurent Barry.

Pour écouter l'entrevue complète, cliquez sur l'audiofil.

Pour lui, il suffit de quelques minutes pour profiter du soleil et ressentir les bienfaits d’une vie active. Laurent Barry conseille de sortir au moins 10 à 20 minutes par jour.

Dès qu’on bouge, dès qu’on s’active, dès qu’on augmente le rythme cardiaque, il y a une cascade d'hormones qui se déferlent dans le corps et parmi ceux-là il y a les fameuses endorphines. La fameuse hormone du bonheur, qui aide à faire une détente, décrit le thérapeute sportif.

Il pense toutefois que le Québec aurait avantage à améliorer certaines de ses infrastructures pour inciter les gens à bouger.

D’un point de vue infrastructures, on fait un peu pitié, remarque-t-il. Comparativement à la Norvège ou aux pays nordiques, où on veut aller au restaurant, au bar ou à l’école, on peut partir en ski de fond. On arrive au bar ou à l’école et il y a carrément un support pour les skis. Ici, même juste la marche, ça peut laisser à désirer.

Il conseille à la population de s’habiller à l’aide de plusieurs couches de vêtements, pour éviter d’avoir froid, de s’hydrater et d’apporter des collations.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi