•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des matins en or

Avec David Chabot

En semaine de 6 h à 9 h

La municipalité de la semaine : Lebel-sur-Quévillon

Rattrapage du jeudi 29 octobre 2020
Une affiche colorée indique l'hôtel de ville de Lebel-sur-Quévillon.

L'hôtel de ville de Lebel-sur-Quévillon

Photo : Radio-Canada / Thomas Deshaies

Lebel-sur-Quévillon est la municipalité la plus au sud du territoire d'Eeyou Istchee Baie-James selon le maire Alain Poirier. Elle a été créée par Domtar pour développer l'industrie forestière.

C’était assez particulier de voir tous ces gens-là de la Gaspésie du Saguenay-Lac-Saint-Jean, de Montréal, de Québec, raconte le maire Alain Poirier. Tous ces gens-là sont arrivés à Lebel-sur-Quévillon pour attirer évidemment les travailleurs. C’est là que Domtar avait décidé de construire la ville et avait installé des maisons et construit des blocs appartements.

Un homme d'un certain âge fume la pipe.

Le contracteur forestier Jean-Baptiste Lebel a fondé la municipalité en 1966.

Photo : Gracieuseté : Ville de Lebel-sur-Quévillon

Le développement de la municipalité prévoyait accueillir 7 000 personnes. Aujourd’hui près de 2200 citoyens y habitent.

Chaque semaine, l’équipe célèbre une municipalité de l’Abitibi-Témiscamingue.

Le maire parle du docteur Serge Rivest, chercheur qui s'intéresse à la maladie d’Alzheimer, comme une fierté de Lebel-sur-Quévillon. L’aréna porte également le nom d’une autre personne marquante, Jean-Guy Perron. Et l'engouement pour le motocross est attribuable notamment au jeune Tommy Fortin à la suite d’une prestation marquante au Stade olympique de Montréal.

Un plan large de la ville de Lebel-sur-Quévillon.

Lebel-sur-Quévillon voit passer des centaines de travailleurs et redouble d'efforts pour que le développement économique fasse profiter la ville.

Photo : Radio-Canada / Mélanie Picard

Parcs, pistes cyclables, de ski de fond et de motoneige sont prêts à accueillir les touristes qui souhaitent profiter de la nature. Lebel-sur-Quévillon c’est une des premières villes bâties avec un plan d'urbanisme au Québec et ça fait en sorte que ça a vraiment été bien construit, rappelle Alain Poirier.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi