•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des matins en or

Avec David Chabot

En semaine de 6 h à 9 h

L’appareil de réduction des déchets Tero franchit une autre étape

Rattrapage du vendredi 23 octobre 2020
Un appareil Tero sur le comptoir d'une cuisine

Le Tero est un petit électroménager qui déshydrate et broie les déchets alimentaires afin de produire un fertilisant destiné aux plantes d'intérieur ou au jardin.

Photo : TERO

Après une campagne de sociofinancement populaire, l'appareil de réduction des déchets Tero franchit une autre étape. L'appareil est à nouveau disponible en prévente. « On sait qu'on s'en va vers la production, on y va avec confiance », affirme la Valdorienne Valérie Laliberté, cofondatrice et chef de produits Tero.

Tero est un électroménager qui transforme les déchets alimentaires en fertilisant. C’est par un procédé de déshydratation et de broyage, on pourrait dire. On amène ici un apport de chaleur contrôlé, donc ça nous permet de tuer les pathogènes et donc de mettre de la viande, rappelle Valérie Laliberté.

La campagne de sociofinancement lancée il y a un an a permis d’amasser un peu plus d’un million de dollars en 24 heures. L’objectif était de 70 000 $.

Ça permet surtout une très belle visibilité et surtout une crédibilité envers de futurs partenaires qu’on va aller chercher avec des banques, des subventions des gens qui viennent nous aider. Parce que cet argent-là est majoritairement réservé pour lancer la production. On veut être en mesure de les fabriquer ces appareils-là, affirme-t-elle.

Tero peut traiter l’équivalent de 4 litres d’aliments pour le réduire de 90 % en 4 à 8 heures. L’appareil vaut 545 $ en prévente.

Quelques personnes ont pu essayer le prototype au cours des dernières semaines à la suite d’une première précommande.

Les créatrices espèrent maintenant livrer le produit à l'automne 2021.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi