•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des matins en or

Avec David Chabot

En semaine de 6 h à 9 h

Le Panier Bleu contribue à sauver une entreprise de Val-d'Or

Rattrapage du mercredi 23 septembre 2020
Une jeune femme effectue un achat en ligne avec son ordinateur portable et sa carte de crédit.

La propriétaire de la boutique Entretemps a fait appel à un programmeur et un designer graphique notamment pour l’aider à développer l’expérience client en ligne.

Photo : iStock

Le Panier Bleu mis en place par le gouvernement du Québec en avril pour favoriser l'achat de produits locaux aura contribué à sauver la boutique Entretemps de Val-d'Or.

La plateforme répertorie les commerces de la province qui offrent l’achat en ligne. On a vraiment remarqué un achalandage plus élevé des régions éloignées. Nous en sommes une, toutefois c’est vraiment des clientèles de Québec, Montréal et Gatineau qui ont commencé à affluer sur notre site web et à faire des achats en ligne, raconte la propriétaire de la boutique Entretemps, Amélie Therrien.

Après la fermeture du commerce sur la 3e Avenue pendant le confinement dû à la pandémie de coronavirus, la vente en ligne a donné un second souffle à l’entreprise. On est passé de 5 commandes en ligne par mois avant la pandémie à 450 commandes en ligne du jour au lendemain. Le Panier Bleu a aidé beaucoup et tout l’engouement autour de l’achat québécois est venu aider à tout ça, dit-elle.

Des produits gourmands et des plantes sont installés sur un présentoir.

Les ventes en ligne de la boutique ont augmenté à la suite du lancement de la plateforme du Panier Bleu et de l'engouement pour l'achat local.

Photo : Gracieuseté : Geneviève Lagrois

La boutique propose des idées cadeaux, un peu comme un magasin général qu’on pouvait retrouver dans notre enfance, mais au goût du jour. Principalement, on y retrouve des produits québécois de tout genre, on parle du produit gourmand aux vêtements pour bébés, décrit Amélie Therrien.

Pour s’adapter à la demande en ligne, elle a dû procéder à une restructuration de l’entreprise. Ça a sauvé Entretemps, reconnaît-elle. On ne se le cachera pas, pendant la pandémie, s’il n’y avait pas eu ça, si on n’avait pas fait ce travail-là, s’il n’y avait pas eu toute cette aide web là, je ne sais pas si l’entreprise aurait été encore là aujourd’hui.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi