•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des matins en or

Avec David Chabot

En semaine de 6 h à 9 h

L'usine de Lebel-sur-Quévillon redémarre après 15 ans de fermeture

Rattrapage du lundi 21 septembre 2020
Un complexe industriel.

L'usine Nordic Kraft de Chantiers Chibougamau à Lebel-sur-Quévillon

Photo : Radio-Canada / Thomas Deshaies

L'usine de pâte Nordic Kraft de Lebel-sur-Quévillon redémarrera mardi.

Le site appartient maintenant à Chantiers Chibougamau. L'usine qui a été modernisée était fermée depuis 2005.

Un dossier difficile raconte Alain Poirier, le maire de Lebel-sur-Quévillon. On se posait la question à une certaine époque, est-ce que notre ville va fermer? C’est allé jusque là. On se rappellera dans les années 2008-2009, il y a des maisons qui sont parties de Lebel-sur-Quévillon donc on se retrouvait avec des terrains vides. C’était dur sur le moral pour la population. Heureusement on a réussi à passer à travers tous les gros défis, raconte-t-il.

Pour écouter l’entrevue complète, cliquez sur l’audiofil.

Pour Alain Poirier, le redémarrage représente aussi la reprise de l’économie de la municipalité. Quand vous avez des défis, des infrastructures qui ne sont pas en opération, ce n’est pas tout le monde qui veut prendre le défi, la chance de racheter ça et de faire quelque chose avec ça. Notre inquiétude toutes ces années-là était là. Il ne fallait pas que cette usine soit démantelée, affirme le maire de Lebel-sur-Quévillon.

Alain Poirier accorde une entrevue à la caméra.

Alain Poirier, maire de Lebel-sur-Quévillon

Photo : Radio-Canada / Mélanie Picard

Le défi pour lui est d’attirer la population à vivre à nouveau dans la municipalité. Je le vois un peu comme un nouveau départ. On se rappelle que c’est Domtar qui a construit la ville de Lebel-sur-Quévillon. C’est du monde de partout au Québec qui est arrivé pour redémarrer cette usine-là à l’époque et les gens se sont installés à Lebel-sur-Quévillon, rappelle-t-il.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi