•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des matins en or

Avec David Chabot

En semaine de 6 h à 9 h

Persévérance scolaire chez les autochtones

Rattrapage du mardi 15 septembre 2020
Stanley Vollant est assis derrière un micro noir.

Stanley Vollant célèbrera la 10e année de Puamun Meshkenu au mois d’octobre.

Photo : Radio-Canada / Olivier Lalande

Inspirer les jeunes autochtones à développer leur plein potentiel, c'est le but de la nouvelle campagne de valorisation de la persévérance scolaire et la réussite éducative.

L’organisme Puamun Meshkenu est derrière cette campagne. Chez les Premières Nations, le taux de non-réussite des études scolaire est très très élevé. C’est de 60 % de décrochage scolaire avant le 3e secondaire. Il y a une urgence, une importance de cibler ces jeunes-là, explique le Dr Stanley Vollant, le président fondateur de l’organisme.

Des personnalités autochtones agissent à titre d’ambassadeurs dont Suzie Basil professeure à l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue. Pour multiplier les personnes qui peuvent apporter de croire en soi même, croire en sa culture, d’être fier de qui ils sont, les saines habitudes de vie et l’éducation. Ça me permet d’avoir une plus grande portée, soutient-il.

Il invite aussi la population, dont les jeunes des Premières Nations, de prendre le temps de marcher une quinzaine de minutes chaque jour pendant 21 jours.

COVID-19

Le chirurgien ne souhaite pas revivre le cauchemar vécu au début de la pandémie. On espère que la deuxième vague sera plus petite. J’espère que les gens vont avoir compris le message qu’il faut garder la distance, se laver les mains, essayer de ne pas se rassembler inutilement, dit-il.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi