•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des matins en or

Avec David Chabot

En semaine de 6 h à 9 h

Comment les sports et autres activités seront réintégrés dans les écoles?

Rattrapage du lundi 14 septembre 2020
Plan au dessous des genoux d'un joueur de soccer, qui a le pied sur un ballon.

Certaines disciplines avaient été plus faciles que d'autres à réintégrer dans les écoles. L'annonce de vendredi permettra de planifier plus facilement les heures dédiées au soccer dans les écoles du Centre de service scolaire de l'Or-et-des-bois.

Photo : iStock

Les activités parascolaires, les programmes arts-études et sports-études peuvent reprendre un peu plus normalement aujourd'hui au Québec.

À la suite de l’annonce du ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, des élèves pourront pratiquer des activités sportives et culturelles à l’intérieur de deux groupes stables, hormis leur groupe-classe.

Pour Yves Bédard peu de disciplines seront touchées au Centre de services scolaire de Rouyn-Noranda. On avait été capable de laisser la structure des sports-études. Par contre, les concentrations c’est autre chose. Malheureusement, je vais peut-être me faire un peu le rabat-joie de la journée. On ne refera pas les horaires pour aménager tout ça parce que ça demanderait minimalement la suspension des cours et le retour des élèves à la maison pendant au moins une semaine en demandant à nos équipes de travailler presque jour et nuit pour refaire les horaires, les tâches des enseignants, les mouvements de chaises, ça ne se peut pas, soutient le directeur général.

Cliquez sur l'audiofil pour écouter l'entrevue complète.

Au Centre de services scolaire de l’Or-et-des-Bois, le personnel se penchera aujourd’hui sur les modifications qui pourront être apportées. Le directeur général Alain Guillemette indiquait en entrevue que cette annonce facilite la pratique de certains sports. Tant qu’on demeure dans les zones vertes et jaunes, c’est important pour nous. Si on va en orange, pour les sports-études, ça va devenir compliqué, a-t-il mentionné.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi