•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des matins en or

Avec David Chabot

En semaine de 6 h à 9 h

Un Rouynorandien part rejoindre une équipe de soccer à Kansas City

Rattrapage du lundi 10 août 2020
Philippe Chevalier court sur un terrain de soccer.

Le joueur de soccer Philippe Chevalier quitte la région pour aller jouer à Kansas City.

Photo : Gracieuseté

Le jeune joueur de soccer rouynorandien Philippe Chevalier, originaire de Rouyn-Noranda, repart aujourd'hui vers Kansas City rejoindre son équipe de soccer universitaire.

Le jeune joueur de soccer rouynorandien Philippe Chevalier, originaire de Rouyn-Noranda, repart aujourd’hui vers Kansas City rejoindre son équipe de soccer universitaire.Tout juste avant le départ de son avion, Philippe Chevalier nous a parlé de l’aéroport, où il attendait son vol. Pour une deuxième saison, il quitte le Québec pour aller à la MidAmerica Nazarene University, où il joue en tant que défenseur central dans l’équipe de soccer universitaire.

Je sais à quoi m’attendre par rapport à l’équipe est tout, sauf que c’est sûr que ça va être un peu différent à cause de la situation actuelle, avec la COVID-19. Donc, je pense que ça va être une surprise pour tout le monde, la façon dont la saison va se dérouler, c’est sûr que ce sera différent de l’année passée, dit-il.

Le jeune joueur était venu passer une semaine avec sa famille en Abitibi-Témiscamingue pour la semaine de relâche au mois de mars, mais il est resté plusieurs mois en raison de la crise sanitaire.

Pour écouter l'entrevue complète, cliquez sur l'audiofil.

La première fois que Philippe Chevalier a quitté sa région natale pour le soccer, il avait quinze ans. Après avoir étudié dans un programme de sports-études et terminé une année de Cégep, il s’est fait offrir une place dans l’équipe de soccer universitaire à Kansas City.

Il se rappelle avoir commencé à jouer au soccer dans l’équipe des Timbits à l’âge de cinq ans, un peu comme tout le monde.
J’ai trouvé une passion dans ce sport là. J’ai juste continué à jouer et, au fur et à mesure, je commençais à avoir de plus grandes aspirations. C’est là que j’ai décidé de partir à Montréal en sports-études, raconte-t-il.

La vie à Kansas City n’est pas de tout repos, note Philippe Chevalier. Les cours et les entraînements de soccer occupent la majeure partie de son temps. Le plus difficile, selon lui, est le contraste entre les cultures.

De loin, on compare les Canadiens ou les Québécois aux Américains, et de l’extérieur on a l’air pareils, mais quand on rentre plus en profondeur et qu’on commence à connaître un peu plus à connaître la culture américaine, on voit qu’il y a de grosses différences, observe-t-il.

Il mentionne entre autres la place importante de la religion catholique. Cependant, Philippe Chevalier se réjouit de retourner aux États-Unis pour pratiquer sa passion.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi