•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Abitibi-Témiscamingue moins touchée par la pénurie de foin qu’ailleurs au Québec

Des matins en or

Avec David Chabot

En semaine de 6 h à 9 h

L'Abitibi-Témiscamingue moins touchée par la pénurie de foin qu’ailleurs au Québec

Rattrapage du lundi 13 juillet 2020
Des balles de foin.

Des balles de foin.

Photo : Radio-Canada / Denis Babin

Des producteurs de foin de partout au Québec vivent une saison difficile en raison des grandes chaleurs et du manque de précipitations.

Certains craignent même une pénurie de foin généralisée, et une cellule de crise réunissant l'Union des producteurs agricoles (UPA) et le ministère de l'Agriculture a été formée.

On commence à être inquiets, parce que la saison avance puis ce qu’on a récolté en première coupe était insuffisant, la deuxième coupe s’annonce très ordinaire, voire même il n’y en aura pas dans certaines régions, alors c’est une année exceptionnelle au Québec niveau sécheresse puis ça affecte énormément les productions de fourrage et aussi de céréales et de légumes, il ne faut pas oublier de le mentionner, affirme le président de l'UPA, Marcel Groleau.

En Abitibi-Témiscamingue, la situation semble un peu moins dramatique que dans le reste de la province. Malgré les canicules de juin qui ont retardé la pousse du foin, la région a reçu plus de précipitations qu’ailleurs au Québec.

Par contre, oui, il y a des inquiétudes. Il y a des baisses de rendement qui sont observées et signifiées, mais on est quand même moins touchés que d’autres régions du Québec, confirme le directeur régional de la Financière agricole, Marc Dickey.

L'UPA en Abitibi-Témiscamingue fera le point sur la situation du foin lors de la prochaine séance de son conseil d'administration, le 16 juillet.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi