•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sports collectifs : Isabelle Charest répond à nos questions

Des matins en or

Avec David Chabot

En semaine de 6 h à 9 h

Sports collectifs : Isabelle Charest répond à nos questions

Rattrapage du vendredi 5 juin 2020
Une femme en tailleur rose en conférence de presse

Isabelle Charest, ministre déléguée aux Sports et aux Loisirs

Photo : (Twitter) Alex Boissonneault

Les entraînements extérieurs pourront reprendre dès le 8 juin pour les amateurs de sports d'équipe comme le soccer, le baseball ou le hockey.

La reprise des activités de sports collectifs à l'extérieur amène les différentes fédérations sportives à s'adapter. Dans un premier temps ce seront des entraînements ou des jeux supervisés, on ne parle pas de matchs. Évidemment avec certaines restrictions avec distanciation de 2 mètres, affirme Isabelle Charest, ministre déléguée aux Sports et aux Loisirs.

Elle précise que les besoins sont différents selon les sports. Les sports qui d’emblée n'ont pas vraiment de contacts directs avec soit les adversaires et les coéquipiers, évidemment c’est plus facile à adapter. Il y en a d’autres où c’est la nature du jeu d’avoir un échange direct, oui évidemment, chaque sport doit adapter son offre par rapport aux différentes consignes qu’on a, a mentionné la ministre en entrevue.

Pour les équipes qui comptaient sur les revenus des entrées pour maintenir leurs activités, un manque à gagner financier est à prévoir reconnaît Isabelle Charest.

Pour écouter l’entrevue, cliquez sur l’audiofil.

La progression nous laisse sous-entendre que peut-être les restrictions seront de moins en moins grandes et le sport va reprendre sa forme un peu plus naturelle, mais on y va évidemment de façon graduelle avec l’accord de la santé publique toujours, dit-elle.

Isabelle Charest ajoute que les fédérations sportives s'entraident pour élaborer leurs plans de déconfinement.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi