•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des matins en or

Avec David Chabot

En semaine de 6 h à 9 h

Petit guide du parfait confiné : préparer son pain

Rattrapage du jeudi 9 avril 2020
Pétrissage de pain sur une table.

Pétrissage de pain.

Photo : Unsplash / Nadya Spetnitskaya

La quarantaine nous ramène à l'essentiel et peut nous rappeler que nous nous sentons plutôt démunis quand vient le temps de fabriquer soi-même des objets ou de cuisiner des aliments de base. Ce matin, Léandre Bergeron, qui fait du pain à la boutique La Semence, à Rouyn-Noranda, nous explique comment préparer son propre pain.

Léandre Bergeron insiste sur la simplicité. Ce n’est pas compliqué, affirme-t-il.

Les ingrédients

Il faut avoir une farine de qualité, de l’eau, du sel, les ingrédients principaux du pain évidemment, dit-il.

Par farine de qualité, Léandre Bergeron précise qu’il faut utiliser une farine non blanchie.

Il suffit d’ajouter de la levure et ensuite de bien pétrir la pâte pour obtenir une consistance malléable. Après, on met au four à environ 400 F entre 30 et 40 minutes. Pour une recette exacte, ou des variations et des ajouts pour donner un goût particulier au pain, M. Bergeron suggère de consulter la foule d'informations disponibles sur le web.

Pour écouter l’entrevue complète, cliquez sur l’audiofil.

Un retour aux valeurs d’antan?

Léandre Bergeron croit que la période de pandémie donne l’opportunité aux familles de se retrouver sous le même toit au même moment et de cuisiner ensemble.

J’espère parce que là on subit un bouleversement incroyable et on ne retournera pas dans les mêmes patterns, estime-t-il. On vit un bouleversement majeur et c’est l'occasion de se poser des questions fondamentales.
Il pense aussi que les perturbations du quotidien et dans l’économie peuvent nous encourager à nous tourner vers l’achat de proximité.

C’est ça qui est important, c’est que l’on consomme des produits locaux, ajoute-t-il.

La petite histoire

Léandre Bergeron vend son pain à la boutique La Semence depuis plusieurs années. Il était installé à la campagne près de Rouyn-Noranda et il cherchait une façon d’avoir un revenu. Pourquoi je ne ferais pas le pain de ma mère? s’est-il dit.

Au fur et à mesure d’offrir du pain à ses connaissances à Rouyn-Noranda, il a augmenté sa production et la variété de pain qu’il prépare.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi