•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Du chaos de la COVID-19 naissent de belles actions

Des matins en or

Avec David Chabot

En semaine de 6 h à 9 h

Du chaos de la COVID-19 naissent de belles actions

Rattrapage du lundi 30 mars 2020
Un homme reçoit de la sauce à spaghetti maison sur le balcon de sa résidence.

Les gestes de solidarité pour protéger les plus vulnérables se multiplient à travers le Québec.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Caroline Goulet, résidente du quartier Bellecombe, a lancé un message sur Facebook, invitant les citoyens qui le peuvent à donner un coup de main aux personnes vulnérables en quarantaine durant cette période de pandémie.

Elle a pris l’initiative de cuisiner de façon hebdomadaire pour des personnes de son voisinage qui doivent rester en isolement chez eux.

C’est agréable de faire de petites choses comme ça, simples, juste pour faire plaisir, a-t-elle mentionné.

Cette semaine, Caroline Goulet a livré des repas à deux maisons de son quartier. Au menu : sauce à spaghetti, pains et petits desserts.

L’idée lui est venue tout simplement quand elle a pensé que des gens de son village pourraient venir en aide aux personnes vulnérables en quarantaine. Elle a donc fait une publication sur Facebook, lançant le défi à ses amis et à sa famille de faire comme elle.

J’invite les gens à faire comme moi. Quand on cuisine sur notre famille, on en cuisine toujours plus [...] Ça ne prend pas beaucoup de temps et ça fait vraiment plaisir, explique Caroline Goulet.

Elle rapporte qu’elle a reçu des messages de remerciements par la suite, les personnes aidées s’étonnant qu’un inconnu puisse penser à eux.
Caroline Goulet se réjouit d'ailleurs que des gens de son entourage ont déjà eux aussi relevé le défi.

Pour écouter l’entrevue complète, cliquez sur l’audiofil.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi