•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

23e Téléthon de la Ressource pour personnes handicapées

Des matins en or

Avec David Chabot

En semaine de 6 h à 9 h

23e Téléthon de la Ressource pour personnes handicapées

Rattrapage du vendredi 24 janvier 2020
Nathalie Simard et Remy Maillous sont assis dans le studio de radio.

Nathalie Simard, chanteuse qui participera au 23e Téléthon de la Ressource pour personnes handicapées de l'Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec, et le directeur général de cette organisation, Remy Mailloux.

Photo : Radio-Canada / Alexia Martel-Desjardins

Le 23e téléthon de la Ressource pour personnes handicapées de l'Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec se tiendra ce dimanche. Le directeur général de la Ressource Rémy Mailloux et la chanteuse Nathalie Simard, qui participera au téléthon, ont visité notre studio en vue de cet évènement annuel.

Pourquoi un téléthon?

Ça sert essentiellement à colmater des affaires que des programmes gouvernementaux pour les personnes handicapées ne réussissent pas à combler, notamment en équipement spécialisé, en fournitures médicales, en répit, en gardiennage, énumère Rémy Mailloux. Il ajoute que l’argent amassé permet également d’attribuer des bourses d’études au Cégep et à l’université ainsi qu’à payer l'adaptation de domiciles pour les personnes handicapées.

Tout plein d’affaires qui font en sorte qu’on arrive à donner une qualité de vie aux personnes handicapées, note-t-il.

Rémy Mailloux se réjouit que les recettes du Téléthon soient fructueuses depuis quelques années. Ce dimanche, la Ressource s’est fixé un objectif de 450 000 $.

On a commencé avec 380 membres il y a 23 ans, et puis on est rendu avec 1 936 membres. Le volume est là et les besoins sont là, et puis on essaie de maximiser l’argent que la population nous confie si généreusement.

Rémy Mailloux, directeur général de la Ressource pour personnes handicapées de l'Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec

Participation de Nathalie Simard

La chanteuse Marie-Hélène Thibert, une amie de Nathalie Simard, a fait part à cette dernière de l’intérêt du téléthon de la recevoir au téléthon. L'artiste se dit heureuse de prendre part à ce téléthon, car elle se sent interpellée par cette cause.

C’est une question de respect, c’est une question de donner au suivant, et puis je trouve capital d’être là et de s’impliquer en tant qu’artiste, dit-elle. C’est un peu aussi une forme de mandat qu’on a, quand on est demandé pour solliciter et sensibiliser les gens.

Regain de carrière

C’est reparti et puis je suis vraiment contente, affirme Nathalie Simard lorsqu’interrogée sur le nombre grandissant de spectacles présentés au cours des derniers mois.

De plus, la chanteuse se dit sereine par rapport à certaines chansons de son début de carrière qui peuvent lui rappeler de mauvais souvenirs.

Je suis en paix avec mon passé, confie-t-elle. Il y a comme deux sphères. Il y a une partie qui était dans l’ombre, je l’ai levé le voile sur ça, et il y a la partie aussi professionnelle où j’ai quand même travaillé très fort au travers de tout ça, et il ne faut pas mettre ça de côté à cause de plusieurs évènements malheureux.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi