•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Caribous : l'Association chasse et pêche interpelle la population

Des matins en or

Avec David Chabot

En semaine de 6 h à 9 h

Caribous : l'Association chasse et pêche interpelle la population

Rattrapage du jeudi 12 décembre 2019
deux caribous en contre-jour dans la neige

Le caribou des bois constitue une espèce menacée aux termes de la Loi sur les espèces en péril fédérale et de la législation provinciale albertaine.

Photo : La Presse canadienne / Nathan Denette

L'Association chasse et pêche interpelle tous les utilisateurs du territoire des caribous de Val-d'Or demande à la population de contribuer à la sauvegarde de cette espèce. Jacques Cormier, président de l'Association chasse et pêche de Val-d'Or lance un message d'inclusion pour inciter à la sauvegarde du caribou.

Le patrimoine faunique, ça appartient à tout le monde. Ce qu’on veut, c’est comme resensibiliser le monde, et on sait que quand les gens s’approprient davantage la faune, ils en prennent beaucoup plus soin, ils deviennent des yeux, des gardiens.

M. Cormier estime que l’action d’une action commune du gouvernement, des utilisateurs du territoire, notamment les autochtones, et la population est nécessaire.

Il ne faut pas oublier les autochtones qui ont reçu de l’argent du fédéral pour justement regarder le dossier, travailler sur le contrôle des prédateurs, fermer des chemins [...] indique-t-il.

Solutions envisagées

M. Cormier reconnaît l’apport positif de la présence d’intervenants défendant la protection du caribou au sein des comités régionaux.Cependant, il croit que le ministère des Forêts de la faune et des parcs doit agir en implantant des mesures concrètes.

La question fondamentale, c’est est-ce que le ministère veut vraiment maintenant, là il a chance de dire “Est-ce que je veux m’en préoccuper de façon réelle et appliquer les lois que j’ai mises en place?” a affirmé M. Cormier.

Coûts

Depuis les 40 dernières années, de la façon que le territoire a été utilisé, il y a de l’argent qui est rentré. Alors peut-être que c’est un retour de l'ascenseur, qu’il faut redonner à cette espèce-là présentement.

président de l’Association chasse et pêche de Val-d’Or

Jacques Cormier croit que la protection du caribou ne représente pas des dépenses démesurées, considérant les revenus que le territoire et l'industrie forestière ont apportés dans les dernières décennies.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi